Site icon Lubie en Série

Roger Cross : « J’ai déjà joué de nombreux policiers mais c’est mon premier policier de l’espace »

Roger cross interview

Il s’est réveillé en dernier parmi les humains au bord du Raza et il hérite donc du numéro Six. En plus de tourner un épisode d’After Dark avec Roger Cross, j’ai pu m’entretenir avec lui en interview afin qu’il me dévoile les secrets de Six et son évolution dans Dark Matter.

 

via GIPHY

Dans la saison 3, Six disparaît pendant quelques épisodes au début. Où est-il ?

Roger Cross : « Il s’est perdu quelque part et il ne trouvait plus son chemin pour revenir. Il est parti dans un voyage spirituel, il avait besoin de se calmer, se retrouver avec lui-même c’est ce que c’était, il était dans un voyage pour se redécouvrir soi-même. Maintenant, il réalise qu’il y est réellement et où il doit se trouver. Il arrêtait de se battre et trouvait la paix avec ces démons intérieurs ».

N.B : Roger m’a précisé que c’était l’écriture qui avait voulu ça et que non, ils n’étaient pas ailleurs pendant ce temps.

 

Comment avez-vous réagi quand vous avez appris en fin de saison 1 que c’était vous le traitre que tout le monde cherché ?

Roger Cross : « On avait nos suspicions. Je n’avais pas aimé parce que j’adorais ce que l’on avait créer en saison 1. J’adore la camaraderie, j’adore l’équipe que l’on a créée, on était cette famille et c’était génial. Avec cet acte, j’ai cassé cette famille pour toujours car ça ne sera jamais la même chose. Même si on se remet tous ensemble, ça peut paraître cliché, mais vous avez déjà fait des dégâts. Même si vous vous excusez, vous avez déjà fait le mal. Je me dis que quand on découvrira ça va être nul mais aussi fun dans un sens. Dans quelle direction va-t-il ? ça peut être intéressant si la saison prochaine, ils s’enfuient et il doit les traquer. Puis, il deviendrait le vilain qui les poursuit, ça pouvait être pas mal. Mais, ils ont décidé de les remettre ensemble et il doit se racheter pour sa transgression. Nous avons pris ce chemin donc c’était cool ».

 

Six et Cinq entretiennent une joli relation : qu’en pensez-vous ?

Roger Cross : « C’est ma relation favorite dans la série parce qu’il voit l’innocence en elle. Peut-être l’a-t-il en lui et peut-être il désire l’atteindre de nouveau mais ce n’est pas possible de revenir en arrière. Il aimerait presque la préserver pour elle en elle. Il y a une partie de sa vie qui est toujours magnifique non entachée, cette personne est passée par des meurtres et toutes sortes de choses horribles qu’un policier peut voir. Pour lui de la voir, elle et son innocence magnifique. Ils gravitent l’un autour de l’autre. C’est un protecteur, un père pour elle. Il aime prendre soin d’elle et c’est un amour. J’adore cette relation ».

 

En revanche avec Trois, c’est plus tendu et en saison 3, ils se frappent sans concession ?

Roger Cross : « C’est ce qui est intéressant avec l’ensemble des relations à bord, cela a un rapport avec l’histoire et aussi avec nous en tant qu’acteur et individu, nous jouons ces situations.Si vous le jouez différents, cela peut être interprété complètement autrement et l’alchimie que nous avons ensemble fonctionne bien. Nous sommes deux gars forts qui traînent ensemble. On ne peut pas se faire une accolade et dire ‘oh mec je t’aime » donc on est plus « ouais, ouais, vas-y » et boom on se frappe. C’est comme ça que nous exprimons notre amour l’un pour l’autre. C’est un cliché du mâle macho. C’est une relation très fun. Vous savez, on a tous ça avec chacun d’entre nous, c’est différent. Avec Deux, on est plus mère et père. Nous discutons des choses, maman et papa parlent, ils se disputent encore, vous voyez le genre. J’adore la relation avec l’Andröide avec laquelle il essaie de faire des blagues ».

 

 

Roger Cross et la science-fiction

 

C’est la première fois que vous jouez un policier de l’espace ?

Roger Cross : « J’ai déjà joué de nombreux policiers mais c’est mon premier policier de l’espace. C’est pas très cool. Les policiers de l’espace  sont sous l’autorité galactique, ce sont des pions et ils sont utilisés par la corporation pour obtenir ce qu’ils veulent. Quand il découvre que les gens pour qui ils travaillent sont des gens horribles, et là je pense que je fais la bonne chose mais en fait, je suis un malfrat armé payé par la corporation. Je ne suis pas mieux que les autres. Au moins cette équipe considérait comme des hors-la-loi sont honnêtes sur ce qu’ils sont. Ils ne prétendent pas avoir toujours la bonne conduite ».

 

En quoi c’est cool d’être dans une série de science-fiction ?

Roger Cross : « Il y a tellement de choses à faire, les possibilités sont si vastes, si incroyables et si fun. C’est un moyen de montrer le meilleur de nous tout comme le pire. C’est juste fun, vous pouvez faire ce que vous voulez. Vous explorez la galaxie et vous avez envie de voir ce qu’il y a là-bas. Si c’était si simple, on irez y faire un voyage et rencontrez des personnes folles. C’est si cool. L’avantage de jouer dans son monde, c’est qu’on a la chance de jouer et réaliser ».

 

Dark Matter sur Syfy France !

 

Quitter la version mobile