Site icon Lubie en Série

La saison 6 de Scandal excessive ?

scandal saison 6 avis

Gladiateur convaincu, une saison de Scandal est toujours un plaisir coupable. Shonda Rhimes est la showrunneuse qui sait me parler et Scandal fait partie depuis longtemps de mes séries fétiches. A peine achevée la saison 6 avec ses 16 épisodes dont un double épisode, je devais vous parler de mon sentiment sur l’ensemble de celle-ci. Excessive est l’adjectif qui en ressort. Explication de ma théorie…

Pourtant, un bon début

La saison 6 avait bien commencé avec la défaite de Mellie, alors, qu’elle espérait gagner et que nous téléspectateurs aussi, on espérait voir la première femme présidente dans Scandal. Mais, ce n’est pas parce que Frankie Vargas est élu que l’histoire s’arrête là. Le président élu décède très rapidement laissant une nation meurtrie certes, mais surtout, cet événement signe le début de la lutte entre Mellie Grant et Cyrus Beene. Qui peut prétendre au titre ultime ? L’opposante du défunt président ou bien son vice président mais pas réellement reconnu parce que le président élu n’a pas eu le temps de prendre ses fonctions et prêter serment. La loi américaine ne dit rien sur ce cas unique.

La perspective de départ semblait bonne et d’autant plus que des soupçons de crime prémédité planait sur Cyrus. Olivia fait bien comprendre à Cyrus qu’elle résoudra l’équation :

I know you killed him, and I’m going to prove it.

Je sais que tu l’as tué, et je vais le prouver.

Scandal vire au glauque ?

Cependant, tout se corse quand on découvre un nouvel ennemi sans nom une belle blonde interprétée par Zoey Perry, la fille de Jeff Perry alias Cyrus Beene dans la série et son acolyte un monsieur plus âgé et tout aussi peu sympathique que madame. Tous deux ont rendus cette bataille à la présidence glauque. Le sang fuse de partout. Puis, notre duo infernal poussent nos héros dans leurs retranchements au point de leur faire faire des choses inondes. Abby récupère une balle sur un cadavre, Jake enfonce une arme blanche dans le cou d’un personnage, Papa Pope enfonce lui une dent de dinosaure, David Rosen lui gifle une femme, Olivia demande à une femme de prendre des pilules mortelles. Bref, ils déboitent tous ! Le plus stupéfiant est l’affaire de la tête. Visiblement, Scandal n’hésite plus à montrer une tête coupée même si peu réaliste, on a passé le cap de la tête coupée tout de même !

…voire au surnaturel ?

Huck nous a fait une petite frayeur ! A la fin de l’épisode 7, la dernière image est perturbante et vous vous dites non Huck ne peut pas mourir. Vous attendez la réponse en épisode 8 mais cet épisode est centré sur Abby. Évidemment pour nous faire comprendre son implication dans le sort de Huck. Mais en tant que téléspectateur, vous avez un goût amer même si Abby est un personnage génial, tout ce que vous voulez savoir c’est que devient Huck ? Mort ou pas ? Personnellement, je me suis dit que c’était juste du spectaculaire et que nous reverrons Guillermo Diaz. C’est l’épisode 9 qui nous donne la réponse sur le destin de Huck.

Je crois que Scandal a pris des airs de série de super-héros ? Le retour à la vie de Huck est tout de même invraisemblable. Là, ça défie les lois de la nature car rester autant de temps sous l’eau me paraît surréaliste même si c’est un bon agent du B613, ça me paraît un peu gros. Mais, bon c’est le petit côté spectacle de Shonda Rhimes on va dire…

L’épisode 100

Le centième épisode, un cap dans la vie d’une série. Pour Scandal, il s’appelle “The Decision” et correspond à l’épisode 10 de la saison 6. Souvent ces épisodes marquent une pause dans l’intrigue en cours, des sortes de stand alone pour marquer le coup. Scandal a joué la carte de la réalité alternative, un grand classique pour les 100 épisodes. Malheureusement, ce n’est pas l’épisode le plus passionnant de la saison 6 de Scandal. Cyrus et Mellie sont mariés dans cette réalité alternative et Olivia et Fitz ne font pas rêver. Seule Quinn est drôle en gagnante du Bachelor. Heureusement, le jeu repart dans l’épisode 101 avec un bon épisode pour oublier l’épisode 100 très quelconque.

Un complot ahurissant

Cette saison 6 a enchaîné une multitude de complots les uns sur les autres au point de devenir paranoïaque. Tous les personnages sont devenus suspects, douteux et on se demande qui est fiable dans cette affaire de la course à la présidence. Puis à ce drama vous ajoutez Papa Pope et Maman Pope, là, vous devenez fou. Alors déjà la maman Pope qui revient pour les deux épisodes finaux, ça m’a un peu agacé. Je trouve ce personnage intéressant et je n’arrive toujours pas à comprendre ces motivations. Si c’est l’argent plus que sa fille, je ne comprends pas son délire car on ne sait pas ce qu’elle en fait de cet argent au final. Papa Pope semble plus sincère dans ses intentions. Même si j’ai trouvé que Joe Morton a trop exagéré le trait de son personnage qui apparaissait comme un fou furieux dans cette saison 6. Mais, il n’est pas le seul dans cette saison, les personnages hurlent que ce soit papa Pope, Olivia ou Fitz. Parfois, j’avais envie de calmer leur hardeur et baisser le volume de mon ordinateur.

Donc, la coupable ultime c’est Luna Vargas parce que madame ne se voyait pas Première Dame. Elle a, alors, contacté les mauvaises personnes pour s’occuper de son affaire. Mais, Luna n’a pas eu cette idée par hasard et Cyrus aurait mis cette idée dans sa tête. Mouais, un peu gros, non ? Et à quel prix ? L’homme se fait quand même extrêmement mal traité surtout en prison. Tout ça pour arriver à la conclusion qu’Olivia Pope est la femme la plus puissante des Etats-Unis, elle contrôle l’Etat et réactive la section B613.

Olivia Pope plonge du côté obscur. Je ne vois pas cela comme une bonne nouvelle pour la saison 7 qui sera la dernière comme l’a annoncé Shonda Rhimes. Scandal a pris un tournant qui ne me semble pas le plus judicieux et perd un peu en quelques l’essence de la série. Cette saison 6 a montré de trop nombreuses faiblesses de scénarios avec le choix de facilité comme par exemple l’arrivée “trop fabriquée” de la fameuse Sandra, amour de jeunesse de papa Pope et moyen de pression soudain sur sa personne. Scandal est devenu sordide et ces personnages n’ont pas été au top de leur forme cette année. Je reste une fidèle d’Olivia Pope et ses gladiateurs en espérant qu’ils vont arranger toute ça pour la saison 7.

Fix it !

Ma note Scandal saison 6 :

 

 

Quitter la version mobile