Site icon Lubie en Série

SÉRIES MANIA 2021 : La Compétition Française

Six séries françaises inédites présentées en avant-première mondiale en présence des équipes lors du Festival Séries Mania. Ce sont les séries qui vont arriver sur vos écrans et à peine sortie de la post-production. Mais le jury de la presse internationale devra choisir une seule gagnante parmi les séries françaises entre comédie golri et drame à l’opéra pour qui le jury va chavirer…

De mon côté, je ne manque pas cet avant-goût de nos productions françaises et voici mes premières impressions à chaud que je vous partage.

 

OR DE LUI

Le pitch (10×26′ – France.tv) : Joseph est VRP dans une petite PME de banlieue. Sa vie se résume à : voiture – boulot – voiture – dîner avec une femme qui ne l’aime plus – dodo. Et rien ne présage que les choses s’arrangent pour lui. Jusqu’au jour où, par miracle, il commence à pondre… de l’or.

C’est une série totalement loufoque avec un homme qui chie de l’or comme dit son personnage tout aussi élégamment. Même si cela peut paraître totalement farfelu voire repoussant, la série est très rigolote et propose avant tout une réflexion sur un couple en crise. Ramzy Bédia porte la série avec brio et il est accompagné de comédiens qui jouent à fond le jeu.

Avis : 🙂

 

JEUNE ET GOLRI

Le pitch (8×26′ – OCS) : C’est l’histoire de Prune, stand-uppeuse en panne d’inspiration, qui tombe amoureuse de Francis, vieux et dépité. Sauf que Francis a oublié de dire qu’il avait un enfant… Alma, minus et pas marrante. Prune devient belle-mère, alors qu’elle a 5 ans d’âge mental. Et que pour elle, cohabiter avec un enfant, c’est cauchemar. A moins qu’elle ne décide d’en faire le sujet de son spectacle, sans le dire à Francis bien sûr. 

C’est frais, c’est fun et on découvre surtout le talent d’Agnès Hurstel pour raconter des histoires et son art de la comédie. Sans avoir une intrigue révolutionnaire, par son ton et son écriture, cette série parvient à nous embarquer et propose un joli divertissement très golri.

Avis : 🙂

L’OPÉRA

Le pitch (8×45′ – OCS) : À l’Opéra de Paris, Zoé, danseuse étoile de 35 ans à la carrière fulgurante, vit aujourd’hui dans l’excès : trop de fêtes, d’amants, d’angoisses…L’arrivée de Sébastien, nouveau Directeur de la Danse, flamboyant et ambitieux, l’oblige à se confronter à ses échecs. Lorsqu’il menace de la renvoyer, c’est un électrochoc : Zoé décide de se battre pour garder sa place. De son côté, Flora, danseuse noire de 19 ans, vient de rejoindre le Corps de Ballet en tant que remplaçante et n’a que quelques mois pour s’intégrer et faire ses preuves.

Le président d’OCS a déjà annoncé une saison 2 et ce qui est totalement justifié. Les deux premiers épisodes sont d’un qualité rare que ce soit au niveau de la réalisation, de l’écriture et du jeu d’acteurs. On est totalement embarqué dans cet univers à la fois féérique de l’Opéra et rigoureux sans tomber dans les clichés. L’Opéra est un écrin pour raconter des histoires fortes et remplies d’émotions.

Avis : 😃

Quitter la version mobile