Site icon Lubie en Série

SÉRIES MANIA 2022 : Compétition française !

séries mania 2022 compétition française

En France, nous fabriquons de belles séries ! Le festival Séries Mania les met en valeur dans une sélection dédiée qui est toujours évalué par un jury de la presse internationale. Comme ça pas de partie pris, ce sont des étrangers qui jettent un oeil sur le meilleur de la création française de l’année. Découvrez les 6 séries qui composent cette compétition française 2022 !

 

CHAIR TENDRE

Pitch (10×26′ – France TV Slash) : Sasha a 17 ans. Jusqu’à il y a quelques mois, Sasha était un garçon sans histoire. Ses problématiques étaient les mêmes que celles des adolescents de son âge. Depuis, Sasha a appris qu’on lui ment depuis sa naissance.  En réalité, Sasha est né avec un corps ni tout à fait fille, ni tout à fait garçon: Un corps intersexe. Entre les médecins, qui n’ont eu de cesse de vouloir le « réparer », et ses parents, qui le lui ont toujours caché « Pour le protéger », Sasha est terrifié et en colère. Depuis la découverte de cette nouvelle, pris dans un tourbillon de désirs propres à son âge, Sasha n’a qu’une idée en tête : partir à la rencontre de son identité. Surtout si l’amour venait à se mettre sur son chemin.

Un sujet pas évident et qui est traité me semble-t-il avec une certaine justesse. La souffrance de Sasha, on la ressent et notamment à une réalisation qui donne l’impression d’être dans le subconscient du personnage. Quand elle hurle que ce n’est pas une maladie, ces cris du coeur sont aussi déchirants que poignants.

Avis :

 

LES PAPILLONS NOIRS

Pitch (6×59′ – Arte) : Adrien, 40 ans, romancier tourmenté, écrit en attendant l’inspiration la vie d’illustres inconnus. Un vieil homme l’embauche pour lui raconter sa plus grande histoire d’amour : Solange, l’histoire d’une vie… Le récit d’Albert s’avèrera être en réalité les confessions d’un couple de tueurs en série dans la France des années 70. Entre fascination et répulsion, Adrien doit se rendre à l’évidence : ce « roman » a tout pour être bon.

Solange et Adrien, c’est un peu nos Bonnie & Clyde français. Ce couple est fascinant et suivre leurs aventures c’est une véritable périple certes meurtrier mais aussi jouissif. Le parallèle entre le présent et ce passé années 70 est subtilement tricoté notamment quand on découvre l’ampleur de l’affaire. Les comédiens sont excellents de Niels Arestrup au couple Axel Granberger & Alyzée Costes en passant par Nicolas Duvauchelle. Cette série est assez dingue, il y a un coté complément délirant dans les petits meurtres de ce couple et en même c’est ces deux êtres sont captivants.

Avis :

 

HORS SAISON

Pitch (6×52′ – France 2) : C’est la fin de saison aux Cimes, les vacanciers partent, la neige fond… et dévoile le cadavre d’une femme assassinée dans une mise en scène intrigante et macabre. La capitaine suisse Sterenn Peiry est chargée de l’affaire, épaulée par l’enquêteur français Lyes Bouaouni car un corps a été retrouvé dans un état similaire de l’autre côté de la frontière. Alors que le mystère s’épaissit, l’enquêtrice découvre que son fils a accidentellement tué sa copine en voiture. Sa vie bascule : jusqu’où ira-t-elle pour protéger son fils ?

Au départ étonnée de retrouver Marina Hands dans une série policière qui semble si banale au premier abord. Puis, les choses se précisent en fin d’épisode et on a clairement envie de poursuivre. En effet, quand Marina Hands fait des choses pas très dignes d’une policières gradée, cela devient bien plus intéressant et plus sombre comme il faut. Sans compter que le milieu de la montagne a son charme pour un joli thriller.

Avis :

 

 

REUSSS

Pitch (10×20′ – France TV Slash) : C’est le début des vacances pour Hanane, Maissa et Ambre, trois inséparables amies qui ont grandi dans la même cité. L’été sera consacré aux premières histoires d’amour et au passage à l’âge adulte. Mais lorsque Djamel, le grand frère de Hanane, est retrouvé inconscient les 3 amies décident de retrouver le coupable de son agression. Entre les petits amis foireux, les parents envahissants et les dealers menaçants, Hanana, Maissa et Ambre ne pourront compter que sur leurs REUSSS.

Il fallait oser la série comédie musicale et c’est une réussite ! Le ton est donné dès le départ donc le téléspectateur n’est pas pris par surpris, il sait dès le départ où il met les pieds. Puis, comme l’histoire tient à peu près la route notamment grâce à ses trois héroïnes qui dépotent. En fait, qu’on aime ou pas le côté chanté/dansé, ce qui est certain c’est qu’on reste pour ces trois « soeurs » !

Avis :

 

SYNDROME E

Pitch (6×52′ – TF1) : Lui, c’est Franck Sharko, un flic bourru au bout du rouleau. Elle, c’est Lucie Henebelle, lieutenant de la BAC obsédée par le mal. Sharko et Lucie enquêtent sur des expérimentations et des programmes scientifiques top secret. Et si nos pires cauchemars sur la science du XXIe siècle devenaient réels ? Une adaptation du best-seller de Franck Thilliez.

Sans avoir lu le livre de Frank Thilliez, il paraît difficile de ne pas être intrigué par ce thriller mystérieux. Tout comme Lucie Henebelle attiré par ce film troublant de cette petite fille, le téléspectateur est captivant par cette histoire dont on souhaite connaître la suite impérativement au bout de deux épisodes. À noter que c’est Mathieu Missoffe, excellent scénariste de Zone Blanche qui a adapté le livre en série.

Avis :

 

TOUTOUYOUTOU

Pitch (10×26′ – OCS) : Début des années 80, région toulousaine, berceau de l’aéronautique française. Karine, mère de famille docile et discrète, voit sa vie bouleversée par l’arrivée de Jane, sa nouvelle voisine tout droit débarquée des USA. Avec elle, c’est un vent de modernité qui souffle sur la petite ville de Blagnac et dans son gymnase, où Karine et ses copines vont découvrir l’aérobic. Mais derrière ses sourires et son justaucorps fluo, Jane semble s’intéresser de très près au projet 37, un dossier top secret dont Didier, le mari de Karine, a la charge. Et si Jane n’était pas celle qu’elle prétendait ?

L’aérobic on est à fond, l’espionnage un peu moins. Alexia Barlier est géniale en professeur d’aérobic parfaite en jouant avec sa double nationalité et ce charmant petit accent américain. Même si elle joue bien les espions, on a dû mal à croire qu’elle est beaucoup de matière à espionner ! Les autres actrices sont tout aussi excellents. La série manque un peu de peps mais les quatre épisodes se regardent bien tout de même. La scène du premier cours d’aérobic est mythique.

Avis :

Quitter la version mobile