Site icon Lubie en Série

[SERIES MANIA S6] Analyse d’un épisode de Mad Men par Matthew Weiner

Analyse de l’épisode 13 de la saison 6 « In Care Of » (« A vos bons soins ») de Mad Men en présence du showrunner de la série Matthew Weiner. Une chance unique et possible seulement au festival Séries Mania. Voici l’essentiel de cette analyse.

Résumé de l’épisode : Thanksgiving 1968. Avec les nouveaux contrats qui arrivent chez Sterling Cooper & Partners, de nouvelles opportunités se présentent pour les partenaires. La possibilité de travailler dans une petite antenne à Los Angeles fait des envieux, mais pour différentes raisons : Stan Rizzo, qui y voit un espoir de créativité libre, Don qui veut recommencer à zéro, et Ted qui pourrait y vivre éloigné de Peggy dont il est amoureux. Don craque pendant la présentation des chocolats Hershey’s en révélant son passé et il le fait découvrir à ses enfants.

Avant d’écrire cet épisode Matthew Weiner n’avait pas prévu que Don soit viré mais en même temps il peut pas agir comme ça sans conséquences.  Ce sont Andre et Maria Jacquemetton qui ont eu l’idée. Le showrunner n’est pas tendre avec son héros en mettant le doigt sur plusieurs des faiblesses de Don Draper :

Plusieurs critiques cherchent le symbolisme dans la série et Matthew Weiner répond franchement  en disant : « je ne fais pas de symbolisme« . Il fait ce qu’il a envie de faire comme il le sent. Par exemple, Don est souvent filmé de dos pour le showrunner ce n’est pas du symolisme mais « un motif » (dans le sens idée centrale).

Matthew Weiner explique son travail de réalisation. Le showrunner réalise toujours le dernier épisode de fin de saison et il ne doit pas y avoir de scènes à retourner car les acteurs ne sont plus disponibles et les équipes techniques non plus. Puis, il compare les points de vue différents entre le scénariste et le réalisateur : le premier voit le point de vue du personnage ou le second voit avant tout le point de vue de la caméra. Donc, deux casquettes différentes même si Matthew Weiner est plus à l’aise en tant que scénariste, il s’adapte quand il est réalisateur. Il explique que la salle de conférence de l’agence de pub de Don Draper n’est pas le lieu le plus évident pour tourner.

Mais, Matthew Weiner l’avoue son métier, c’est scénariste et il l’aime profondément. Son travail de scénariste est tellement pointu qu’il n’hésite pas s’autoriser des fautes de grammaire pour la beauté de la réplique. Un exemple : « Aren’t you lucky to have decisions »? réplique de Peggy est une faute de grammaire volontaire car plus plus d’impact.

Les citations de Matthew Weiner

Lots of people, men and women, come to tell me ‘I’m Sally’. I’m rather Pete

Plusieurs gens, homme et femme, viennent me voir pour me dire « Je suis Sally ». Moi, je suis plus Pete.

Improvisation? My actors dont want to improvise.

Improvisation ? Mes acteurs ne veulent pas improviser

Je ne suis pas très content que la saison 7 ait été séparée en deux

 

L’analyse détaillée dans le livetweet ci-dessous :

 

Quitter la version mobile