Site icon Lubie en Série

Séries Mania saison 8 jour #6

series mania saison 8 jour 6

Cette sixième journée débute par le documentaire d’Olivier Joyard sur les « Fin de Séries » bientôt sur Canal +. C’est le même journaliste qui avait fait Series Addict et qui m’avait interviewé en saison 1 de Séries Mania dans les couloirs du Forum des Images pour parler de ma sériephilie. Là, il traite d’un sujet délicat pour les sériephiles l’art et la manière de conclure une série. Il revient sur les fin de séries appréciées et controversées avec leurs créateurs pour les commenter.


SE QUIEN ERES

Une série appelée I Know Who You Are pour le marché international et dont j’avais vu des extraits au MIPDrama Screenings première édition. Même si le format 70 minutes est un peu long, Si Quien Eres tient bien la route et propose un thriller haletant sur fond de drama familiale. En fait, pendant tout l’épisode vous demandez si Juan Elias est vraiment amnésique ou bien il joue un jeu et puis, qui est cet homme. A la fois dépeint comme un avocat sans foi ni loi, un mari difficile, un père aimant et un amant redoutable. Avoir ce héros troublant est encore plus intriguant. Puis, la mort ou disparition là aussi on ne sait pas réellement, provoque une dispute de famille sans précédent car elle était la nièce du principal suspect. En plus du mystère sur cette affaire s’ajoute une querelle de famille savoureuse à suivre. Le principal défaut la longueur des épisodes qui se ressent dans l’intensité de l’intrigue par moment.

Série 16 x 70 min

?? Espagne


Entre deux séances, je me suis rendue à une conférence au forum de co-production du festival et j’ai écouté attentivement Christian Vesper, directeur de la création drama, parler de la stratégie de Fremantle. Sachez que Detschland 86, la suite de Deutschland 83 part en tournage cet été en Afrique du Sud et de nouveaux personnages apparaîtront comme des américains. Quant à projet entre la chaîne italienne Raï et HBO intitulé My Brillant Friend, Fremantel s’est vraiment battu pour avoir les droits de l’adaptation du livre. La showrunneuse américaine engagée a fait une lettre de motivation tellement impressionnante qu’ils l’on engagé. On ne sait pas son nom mais elle voulait vraiment travailler en Italie. Il fallait une américaine pour rassurer la partie HBO dans le style attendu et elle sera aidé d’un scénariste italien pour l’authenticité du projet.


BEFORE WE DIE

Dans Before We Die, je vois avant tout un histoire policière plus que cette relation conflictuelle entre un mère et son fils qui sont des deux côtés opposés de la loi. L’histoire est sous fond de gang de motards un peu caricaturaux. Je n’ai pas réussi à me sentir concernée par la disparition de Sven et encore moins par cette policière, collègue et amante à sa recherche.

Série 16 x 70 min

?? Suède


BORN TO KILL

Imaginez que votre destin est tueur en série ? Born To Kill dresse le portrait de Sam, serial killer en devenir. Comme l’a expliqué Tracey Malone, une des co-créatrices de la série, elle et sa co-équipière voulaient explorer les zones d’ombre de l’adolescence, ce moment où l’adulte se construit et fait ses choix. Sam en est à ses débuts et il présente tous les travers du genre. Même si sa mère, Jenny, lui a caché ses antécédents familiaux avec un père derrière les barreaux pour violence familiale et meurtre, Sam se dirige tout de suite vers un destin sombre et il prend plaisir à tuer ses gens. 

En aparté, j’ai demandé à Tracey Malone si le destin de serial killer de Sam était justifié par le fait que son père est un tueur également ? Elle m’a répondu qu’elle avait tout simplement imaginé l’histoire comme ça et dans son idée, le père avait un lourd passé. Cette série pose la question périlleuse de l’origine du mal, est-ce que l’être devient mauvais par nature ou son éducation le dirige vers ce mal. Personnellement, c’est un sujet qui me passionne et donc, les deux épisodes vus de Born To Kill m’ont captivé. Mention spécial à l’acteur principal Jack Rowan, excellent dans ce rôle. Comme l’a dit Tracey Malone après avoir vu des centaines de jeunes hommes, cet acteur a une capacité incroyables de passer du personnage adorable ou personnage sanguinaire.

Mini-série 4 x 60 min

?? Royaume-Uni

 

Quitter la version mobile