Site icon Lubie en Série

Séries Mania saison 8 jour #7

séries mania saison 8 jour 7

Cette septième journée est marqué par la rencontre avec Adam Price, créateur de Borgen et de Ride Upon The Storm qui est venu présenter en avant-première mondiale au festival Séries Mania. Comme il l’a dit lui-même “This is the night” (“C’est la grande soirée”). Avant l’orage, j’ai découvert de nouvelles séries et assisté à des conférences du forum de co-production.


13 COMANDEMENTS

Alors, on était prévenu en introduction de la projection cette série flamande est violente voire déprimante. Je confirme pour le côté déprimant et la violence à tout va. Je me suis sentie mal à l’aise devant cette série et cette atmosphère lourde et malsaine ne m’a pas permis de m’attacher aux personnages même pas à la policière qui se remet difficilement d’un accident lui laissant des cicatrices. J’aurais pu ressentir de la compassion mais non même si j’ai mal pour elle et que ces cicatrices font froid dans le dos sans jeux de mots. Non seulement cette série est glaciale mais lente. Bref, cette histoire de prophète serial killer ne m’a pas convaincue mais plus refroidie. La série ne sera pas diffusée avant 2019.

Série 15 x 45 min
?? Belgique


Etude de cas : Gone

Gone, c’est le projet américaine de TF1 et la chaîne allemande RTL. C’est une série 100% américaine financée par deux acteurs du marché européen. Pas d’acteurs français ni allemands, que des américains avec des scénaristes américains et un studio américain. Le tournage se fera  à Pittsburgh aux Etats-Unis avec des acteurs connus comme Chris Noth (Sex and The City, The Good Wife), Danny Pinto (Fbi: Portés Disparus, Braindead) et une jeune actrice Leven Rambin dans le rôle principal. Cette série est un procedural centré sur ces personnages dont la saison 1 est composé de 12 épisodes et non de 13 plutôt habituel aux Etats-Unis. C’est une demande de TF1 et RTL qui diffuse deux épisodes par soirée et non un seul comme aux Etats-Unis.


Le pitch : Kit Lannigan est une rescapée d’un kidnapping. Elle rejoint une unité spéciale de police dirigée par Frank Booth (Chris Noth) en charge des cas de kidnapping et des personnes disparus.


Après cette étude de cas, j’ai assisté au panel de Eone avec Judy Troy (responsable Eone Australie) et Polly Williams (Responsable Eone Royaume-Uni). Elles ont parlé de la stratégie de Eone en dehors des Etats-Unis. Plusieurs projets en développement aux titres suivants : Gaddafi (par le créateur de Gomorra), The Pack (sur le monde du surf), Phantom (l’histoire du fantôme de l’Opéra revisité) et Vilette. Ce dernier projet est en recherche d’un producteur et réalisateurs français. Il s’agit de l’adaptation du roman du même nom de Charlotte Brontë.


Rencontre Adam Price

Avant la projection de Ride Upon The Storm, Adam Price s’est prêté au jeu de la masterclass. On découvre un homme partagé entre l’écriture de fiction et la cuisine et surtout un homme souriant et très généreux dans ses réponses avec le public. Il est revenu sur le succès de Borgen qui pense est dû aux personnages plus qu’à la dimension politique de la série. En dehors du contexte danois, le public international a trouvé des personnages captivants.


 Après la politique Adam Price s’attaque à un autre sujet délicat la religion avec Ride Upon The Storm. Une série qui questionne la religion en allant dans les extrêmes comme dans le milieu militaire avec le personnage d’August, aumônier confronté à la guerre. Ride Upon The Storm a bénéficié du soutien d’Arte et la chaîne DR1 a accordé 2 saisons à la série.

Le titre de la série ? En danois ça donne Herrens veje qui signifie les voies du Seigneur pouvant se traduire en anglais God moves in a mysterious way et le titre international choisi c’est Ride Upon The Storm. Adam Price trouvait que la traduction anglaise la plus proche pouvant prêté à confusion sur le genre de la série peut-être quelque chose de fantastique. Alors, il a lu l’ensemble du poème de William Gowper et pris la dernière phrase du poème qui correspondait plus à sa série.


God moves in a mysterious way
His wonders to perform;
He plants His footsteps in the sea,
And rides upon the storm.

William Cowper (1733)

 


RIDE UPON THE STORM

Ayant vu quelques scènes et une bande-annonce époustouflante, je crois que j’en attendais à plus de Ride Upon The Storm. Alors, oui la question sur la religion est intéressante d’autant plus au sein d’une famille protestante où celle-ci prend une place importante car le père et un des fils en ont fait leur vocation. Lars Mikkelsen propose une performance remarquable dans le personnage de Johannes. Il y a un propos : la religion mais l’histoire qui se crée dessus est bien trop légère. Ainsi, il se passe peu de chose en 58 minutes et le temps devient long. Je n’ai pas trouvé cette foi en ces personnages ou leurs histoires et je suis ressortie en me disant peut-être que c’est une contemplation qu’une réelle histoire captivant sauf que je n’ai pas vu la lumière espérée…

Série 10 x 58 min
?? Danemark


PODCAST Séance Radio

Aujourd’hui, j’ai participé à ma première expérience radio grâce Séance Radio pour l’émission Séance Live animé par Betty Mourao. J’ai été invité à parler séries TV dans le cadre du Festival Séries Mania !

? Ecoutez ??


[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/318453772″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

 


 

Quitter la version mobile