Site icon Lubie en Série

Séries Mania saison 9 jour #3

séries mania avis

Une journée où les femmes sont à l’honneur du moins dans ma programmation personnelle. En plus, des séries j’ai assisté à la masterclass fort intéressante de Chris Brancato qui nous a raconté un tas d’anecdotes rigolotes  sur les séries pour lesquelles il a travaillé. Il faut savoir qu’il a commencé avec Berverly Hills et que maintenant, il est showrunner de la série Narcos. Découvrez mes avis en séries :

Insoupçonnable

Les ressemblances avec l’original sont troublantes quand on a vu The Fall. Le duo Emmanuelle Seigner et Melvil Poupaud est bien trouvé et fonctionne. On se prend à ce jeu du chat et de la souris version française même si les dialogues manquent  un peu de fluidité.

France – Série 10 x 52 min
avis : ?

Maman a tort

Adaptation du livre du même nom de Michel Bussi, Maman a tort est une série policière avant tout. Même si elle questionne la mémoire de l’enfant, notre héroïne reste une femme flic qui fait son job. Anne Charrier montre encore son talent dans une fiction France télé. Le petit garçon qui joue Malone fascine avec son histoire invraisemblable et intrigue beaucoup. C’est justement l’élément qui m’a intéressé dans cette série car le reste c’est du policier classique.

France – Série 6 x 52 min
avis : ?

McMafia

Un parfait exemple du pouvoir de la mafia et au niveau monde avec un casting de qualité dont le charmant James Norton, acteur britannique qui monte. Même si l’enveloppe est soignée, McMafia reste une énième histoire de mafia qui parvient difficilement à capter totalement son auditoire.

Royaume-Uni – série 8 x 60 min
avis : ?

An Ordinary Woman

Étonnante série russe ! Les russes produisent de plus en plus de séries mais rares sont celles qui valent le coup. An Ordinary Woman fait partie de ces raretés qu’il ne faut pas manquer. Marina et sa double vie est passionnante. Une femme qui met aux enchères des jeunes filles et elle-même mère de deux filles qu’elle ne mettrait jamais aux enchères pour un sous. Une incohérence entre deux vies pour un but protéger sa famille et ne pas être dans le besoin. L’actrice principale est remarquable et on la suit dans ses aventures qui se compliquent au fur et à mesure faisant d’elle une femme pas si ordinaire…

Russie – série 8 x 50 min
avis : ?

American Woman

Alicia Silverstone le retour sous les traits de Bonnie Nolan, femme mariée à un riche homme d’affaires qui se retrouve dans la panade. Alors, elle doit trouver un emploi mais on est dans les années 70 et la tâche est encore plus difficile que de nos jours. Les femmes travaillaient peu à cette époque et une femme qui veut s’épanouir en travaillant c’est quasi révolutionnaire. Même si Alicia Silverstone ne semble pas avoir quitté certaines de ses mimiques de Clueless, l’actrice est drôle dans ce rôle qui semble fait sur-mesure pour elle. Rien de novateur dans le style de la femme américaine richissime qui se trouve à chercher un emploi mais une série divertissante avec des fins d’épisodes assez soignée pour donner envie de revenir. Le format de 30 min est juste ce qu’il faut.

USA – série 12 x 30 min
avis : ?

Quitter la version mobile