Site icon Lubie en Série

SHAMELESS (US) : la fin !

shameless fin

Cher Frank Gallagher,

Ces onze années à vos côtés et celle de votre famille furent très enrichissantes notamment dans l’art de la transgression ! Vous, qui avez à maintes reprises défier l’ordre pour imposer vos lois celle de l’anti-système dans une Amérique bien fucked au point d’élire un Donald Trump comme président de sa nation.

Ô mon très cher Frank vous avez essayé de vous battre contre le système et vos addictions mais c’est votre très chère bière qui vous a trahi et vous envoie tout droit vers d’autres cieux. Laissant orphelin une ribambelle de gamins pour lesquels vous n’avez pas été un père exemplaire. Mais c’est assumé et reconnu même si Debbie a tant voulu croire à votre rédemption petite fille…

D’ailleurs, vous ne cherchez pas le pardon comme vous le dites si ouvertement dans votre dernier discours. Mais vous auriez pu citer votre ainée, Fiona, dans vos derniers mots… car même si elle n’a pas pu faire le déplacement à cause de ce foutu coronavirus, dans ces adieux laborieux, Fiona méritait un petite pensée finale…

 

« I’m not gonna ask your forgiveness, because you bunch didn’t do shit for me. So let’s just call it a draw. I know some of you think you hate my guts, and truth be told, I never liked any of you much either. But we’re all Gallaghers ».
 
« Je ne vais pas vous demander pardon, parce que vous n’avez rien foutu pour moi. Alors appelons ça un match nul. Je sais que certains d’entre vous pensent que vous détestez jusqu’aux tripes, et à vrai dire, je n’ai jamais beaucoup aimé aucun d’entre vous non plus. Mais nous sommes tous Gallagher ».
 

Vos enfants ont étrangement évolué dans cette dernière saison et nous laisse sur une dernière note amère sauf peut-être Ian qui avec son Mickey semble évoluer vers le modèle du père idéal contrairement à vous. Tous ont quitté le South Side avec des plans plus ou moins valables. Lip accueille Liam (merci pour lui) et éventuellement un autre enfant avec Tami alors qu’il était à deux doigts de repartir dans la délinquance et devenir la copie carbone de son père. Ian vit sa vie d’homme marié dans un autre quartier plus aisé. Debbie nous la joue Telma et Louise avec sa dernière amourette supposée sérieuse Heidi. Quant à Carl, devenu flic (le plus invraisemblable des scénarios), il rachète le bar l’Alibi de Kev et Veronica pour en faire un bar pour policiers avec son associé, le flic Arthur Tipping. Improbable ! Enfin, Kev et Veronica partent pour Saint-Louis mais on s’en fout, non ?!

Puis, il y a vous mon très cher Frank sur votre chaise flottante qui vous en allez vers un autre monde. Le paradis de la bière ? Quoiqu’il en soit, cette mort vous l’avez bien méritée et le fruit de trop d’années d’excès. Il n’y avait pas d’autres issues et c’est votre vice pour l’alcool qui vous emporte. Une forme de poésie dans ce départ.

Même si vous allez me manquer ainsi que vos rejetons, merci pour ces 11 saisons de débauche ! Ce fut une belle aventure et trinquons à celle-ci 🍻

William H.Macy dans le rôle de Frank Gallagher © Showtime

Pour parler de la fin de Shameless j’ai voulu faire une “eulogy” (« éloge funèbre ») à l’américaine en se remémorant une âme défunte avec emphase et complainte. J’espère que vous verserez une petite larmichette après lecture de ce texte hommage au patriarche de Shamelesss car oui n’en déplaise à certains je suis réputée pour être la Ross (Réf.Friends) des discours. Paix à ton âme mon très cher Frank tu m’as fait tant faire rire et rager à la fois et pour ta révérence ton interprète l’immense William H.Macy mériterait bien un petit Emmy d’adieu…

 

La dernière saison de Shameless et les saisons précédentes sont disponibles sur Amazon Prime Video.

Quitter la version mobile