You are currently viewing Shameless saison 8 : Les engagements pas le fort de la famille Gallagher ?

Shameless saison 8 : Les engagements pas le fort de la famille Gallagher ?

Une saison avec les Gallagher, c’est toujours un bon moment en perspective ! Même si la saison 8 est un peu chaotique dans les intrigues, il y a toujours des scènes savoureuses avec ces personnages que l’on aime tant. C’est justement dans leurs excès et délires qu’on les préfère. Après avoir vu les 12 épisodes, place à la critique Shameless saison 8.

 

Les Gallagher s’engagent dans la vie ?

Mariage, propriété, patrie, religion, santé ou travail, cette saison 8 est placée sous le signe de l’engagement. Carl se retrouve avec la bague au doigt, Fiona devient propriétaire et en découvre les joies, Frank déclare son amour à sa patrie et semble vouloir rentrer dans les clous pour la première fois de sa vie, Ian devient un gourou, Lip prend en main son addiction à l’alcool et Debbie veut réellement réussir dans son nouveau métier dans la soudure. Quant à Liam, il écoute attentivement les conseils de son père mais pas trop non plus, Gallagher quand même.

Même si il y a des trajectoires à peu près définies en cette saison 8 de Shameless, certaines de ces intrigues manquent de profondeur et malheureusement lasses. Par exemple Lipp n’évolue presque pas et vivote avec les mêmes personnages qu’en saison précédente comme Sierra et le professeur Youens. Clairement, avec Sierra, il n’y a pas d’avancement et ce personnage est inutile dans la vie de Lip. Le professeur Youens, il n’aurait pas dû revenir dans la vie de Lip et encore moins finir ainsi. C’est comme si, les scénaristes ne savaient pas trop comment achever cet homme. Ian aussi n’a pas eu de chance, le délire du Gay Jesus, c’est sympa un épisode après ça devient ridicule, en plus, l’acteur Cameron Monaghan a tellement plus à offrir que ça. Puis, Trevor on en peut plus, il ne remplacera Mickey à sa juste valeur et son côté susceptible devient rapidement agaçant. Debbie, elle fait n’importe quoi, même si on sent qu’avec Franny, il y a un sujet à traiter sur la fille trop jeune qui veut être mère et qui le regrette quand même car c’est pas si simple. Mais, le filon n’est pas assez exploré. Debbie s’est retrouvée à dealer de la drogue avec un chien renifleur de drogue qu’elle gardait en dogsitting : aberrant ! Enfin, Carl et son hystéro, c’était totalement improbable. Madison est insupportable et on a envie de la baffer à chaque épisode. Alors que l’idée qu’il soit en charge d’un bootcamp pour drogués en début de saison, était une bonne idée mais de trop courte durée.

shameless critique avis saison 8Cette saison, ceux qui s’en sortent bien c’est Fiona, Frank et Liam. Fiona avec son projet de vie en propriétaire d’un complexe immbilier, l’ainé de la fratrie Gallagher expérimente d’autres responsabilités et fait face à une lourde tâche. Réclamer de les loyers de ses locataires pas une mince affaire d’autant plus quand certains sont très coriaces dans leur volonté de ne pas payer. Puis, cette histoire de propriétaire, c’est un moyen pour Fiona de s’émanciper mettre un pied en dehors du foyer Gallagher et peut-être un jour envisagé de vivre seule dans son propre appartement ? Même si on la préfère avec ses semblables sous le même toit, Fiona a le droit à une forme de liberté à quelques mètres de sa famille pour laquelle, elle a tant donné.

Frank a trouvé le chemin de la sainteté ! Frank travaille. Frank a de l’argent. Eh oui ! C’est un nouveau Frank que l’on découvre dans cette saison 8 de Shameless. La rédemption est toujours possible même à son âge. Cela peut paraître une intrigue facile pour le pire des pères de famille mais le parcours de Frank vers la rédemption est atypique et bien mené. Liam est son fidèle acolyte dans cette reconversion et le duo père/fils fonctionne à merveille. Mais bon, Liam est un garçon intelligent qui connaît les limites de son père et quand il se trouve un copain cool et riche, il n’en fera pas profiter Frank pour autant. Après tout, une saison de père à peu près correct ne rattrape trop d’années du pire père de la terre.

 

Kev, V et Svetlana : de plus en plus hors jeu ?

Déjà la saison précédente, le trio de joyeux et sexy voisins n’avaient pas brillé mais cette saison 8 de Shameless, c’est encore pire ! Même si les acteurs sont très bons dans leurs rôles, leurs intrigues sont de plus en plus ennuyeuses. Ils tournent en rond et quand c’est leurs scènes ont à l’impression de faire une pause inutile dans la vie de ceux que l’on adore les Gallagher. En plus, tous les trois, ils ont de moins en moins de relations avec les Gallagher, on dirait qu‘ils ont leur propre mini-série dans la série. Il faut vraiment que les scénaristes parviennent à les intégrer davantage dans le cercle Gallagher ou bien les envoyer en vacances mais à minima se débarrasser de Svetlana qui ne sert littéralement à rien. Le personnage ne fait pas évoluer Kev et V et elle est clairement en trop dans le trio et dans la série. Puis, le cliché russe, ça va deux secondes après c’est niet !

 

Avis Shameless saison 8

Les intrigues des Gallagher allaient un peu trop dans tous les sens et il y avait un manque d’unité voire de créativité sur les possibilités que peuvent offrir chaque membre de la famille. Même si Fiona et Frank, les deux leads de la série trouvent leurs comptes, le reste de la tribu est un peu laissé de côté à tort. Chaque membre Gallagher a quelque chose à raconter de passionnant. En espérant que la saison 9 retrouvera un peu plus de structure en proposant de nouveaux enjeux loin du passé encore trop présent en saison 8, dans le quotidien de certains personnages. Kev, V et Svetlana doivent impérativement évoluer. Cependant, cette saison 8 de Shameless a encore été l’objet de scènes cultes et mémorables que seuls les Gallagher savent faire !

 

Ma note saison 8 :

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire