Site icon Lubie en Série

THE CAPTURE ou le pouvoir des images

the capture serie avis starzplay

Pouvons-nous toujours croire ce que nous voyons ? Avec toutes les technologies à notre disposition, manipuler une image devient presque un jeu d’enfant. C’est la question que pose la série The Capture. Une série anglaise de 6 épisodes écrite et réalisée par Ben Chanan pour BCC One et disponible chez nous chez Starzplay. C’est la toute première série de Ben Chanan et une saison 2 est déjà commandée. The Capture est une série d’espionnage qui met en scène le soldat Shaun Emery (Callum Turner) tout juste innocenté dans une affaire de meurtre pour laquelle les preuves vidéo avaient été trafiquées, il retrouve sa fille et renoue avec la liberté. Très vite, il se retrouve impliqué dans une nouvelle affaire à cause d’images accablantes de vidéo surveillance d’une soirée à Londres. Il doit alors, à nouveau, se battre pour sa liberté. L’inspectrice Rachel Carey (Holliday Grainger) est chargée d’enquêter sur le dossier, mais elle apprend rapidement que la vérité n’est qu’une question de perspective : doit-elle faire confiance à Shaun Emery ?

 

THE CAPTURE : souriez, vous êtes filmés !

The Capture est le genre de série qui peut vous rendre parano. Comme Shaun, vous serez presque convaincu d’avoir fait quelque chose que vous n’avez pas vraiment fait. En effet, une fois confronté aux images de vidéo surveillance qui montre Shaun agressant Hannah Roberts à un arrêt de bus, le protagoniste a des flashs lui laissant imaginer qu’il aurait pu être l’auteur des actes constatés sur ces images et qu’il conteste pourtant lors du premier visionnage devant Rachel Carey. Les images vues font s’installer le doute et c’est là où la série est très forte. Dans The Capture, il faut partir du principe qu’il ne faut pas croire ce que vous voyez sur une vidéo.

En fait, The Capture traite d’un sujet d’actualité qui s’appelle le “deepfake” ou en français “l’hypertrucage”. Il s’agit d’une technique de traitement de l’image avec l’aide de l’intelligence artificielle. En gros, avec le deepfake vous pouvez changer le visage de quelqu’un en celui de quelqu’un d’autre sans qu’on puisse voir la différence et donc attribuer à une personne des gestes ou propos qu’ils n’auraient jamais eu comme par exemple le deepfake de Barack Obama où on le faisait insulter Donald Trump. Ce sont des vidéos plus vraies que nature et qui prêtent vraiment à confusion. The Capture s’empare de ce sujet d’actualité avec brio en montrant les travers de cette technologie en la poussant à l’extrême.

Les deux premiers épisodes de The Capture sont fascinants car on ne comprend pas ce qu’il arrive à Shaun Emery et on doute de lui. Mais, à partir de l’épisode trois et l’entrée en scène de Ron Perlman (Sons of Anarchy), la série rentre dans une autre sphère celle de l’espionnage avec la notion de complot. En revanche, c’est là où la série m’a un peu perdue même si l’histoire de complot tient la route en soit. C’est le côté implication de MI-5 and co qui m’a dérangé. J’aurais voulu une histoire un peu plus authentique sur un homme pris au piège mais là Shaun est un pion dans une conspiration parfois invraisemblable surtout celle mis en scènne par Hannah Roberts et Charlie Hall. Le prix de la justice me semble un peu gros.

Dans le genre thriller d’espionnage, The Capture se défend largement et propose une histoire plutôt captivante avec une fin qui appelle à une saison 2 car cette fin est tout de même un peu injuste. Pour sa première série, Ben Chanan montre un certain talent du récit et sa manière de filmer est tout à fait correcte.

The Capture est une série à voir sur le service de streaming STARZPLAY est disponible par abonnement via l’application dédiée STARZPLAY / Apple TV / Amazon Prime Video Channels / la TV d’Orange.

Exit mobile version