Site icon Lubie en Série

[VIDEO] THE ENGLISH : le western avec Emily Blunt et Chaske Spencer !

the english emily blunt chaske spencer

Lors du MIPCOM 2022, Emily Blunt et Chaske Spencer sont venus présenter en avant-première leur série THE ENGLISH accompagnés du créateur et réalisateur Hugo Blick (The Honourable Woman, Sensitive Skin).  Les deux acteurs se sont arrêtés au micro de Lubie en Série pour dire quelques mots sur leurs personnages respectifs. Mais avant ce tapis rouge, la veille en zoom, j’ai pu échanger avec eux plus en détail sur la série. Enfin, Emily Blunt qui a également profité de cette avant-première pour immortaliser ses mains sur le walk of fame de la ville de Cannes.

The English se déroule en 1890. À la recherche de l’homme qu’elle pense responsable de la mort de son fils, l’Anglaise Cornelia Lock se rend dans l’Ouest sauvage et mythique des États-Unis. Elle y rencontre Eli Whipp, un Amérindien avec lequel elle se lie ; ils partagent une histoire commune sur laquelle ils devront lever le voile.

 

Emily Blunt

Comment voyez-vous la relation qui unit vos deux personnages ? Comment avez-vous travaillé ce duo ?

Emily Blunt : « Je pense que vous avez deux personnes issues de milieux complètement opposés, mais qui, au fond, cherchent à retrouver leur identité. Elle cherche à se venger de son sang. Il cherche à récupérer la terre qui lui a été enlevée. Ainsi, ils trouvent l’un dans l’autre ce qui leur manque en eux-mêmes et ils se réveillent mutuellement à bien des égards et ont désespérément besoin l’un de l’autre pour survivre à ce voyage impossible qui les attend, avec des obstacles de plus en plus violents qu’ils doivent surmonter. Ce n’est pas une histoire évidente. Rien n’est évident dans l’écriture d’Hugo. C’est surprenant, intime et tendre dans ce contexte très violent, très brutal. Je pense donc que c’était une grande joie pour Chaske et moi de deployer le lent déroulement de cette histoire d’amour, qui semble légère, si vous l’appelez une romance, parce qu’en fait il s’agit de quelque chose de beaucoup plus profond que cela… »

Chaske Spencer : « J’ai passé un merveilleux moment à travailler avec Emily. C’est vrai. C’était une grande expérience. Et les personnages, je les ressens vraiment. Comme Emily l’a dit, c’est trop fin pour être appelé une histoire d’amour, mais c’en est une, et je pense que les deux personnages ont une alchimie. L’un est sur la vengeance, l’autre revendique la terre, et ils trouvent un processus de guérison commun sur leur chemin dans l’admiration. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec Emily. »

 

Chaske Spencer

Que Souhaitez-vous que le public retienne de la série ?

Chaske Spencer : « L’histoire d’amour. Je pense vraiment que les gens sont touchés par l’histoire d’amour entre Cornelia et Eli et j’espère qu’après avoir terminé la série, elle restera en eux un peu plus longtemps, car je sais qu’après avoir regardé les six épisodes et cela m’a marqué pendant quelques jours. C’est cette histoire et toutes les autres histoires qui se sont accumulées dans The English. Et pour moi, cela a eu un impact énorme. J’ai dû m’asseoir pendant quelques jours et réfléchir à la vie d’alors et aux histoires sur la façon dont les gens sont arrivés en Occident, ainsi qu’à l’aspect autochtone. Et j’espère que le public réfléchira pendant un moment à un impact émotionnel qui le fera peut-être réfléchir. »

 

The English (6×60′) bientôt Canal +

distribuée par All3Media

Quitter la version mobile