Site icon Lubie en Série

THE GRAVE : être vivant et mort à la fois ?

the grave série avis

Imaginez que vous vivez votre vie et que tout d’un coup, on retrouve votre squelette. C’est la surprenante mésanventure qui est arrivée à Yoel, Avigail et Niko.  Suite à un tremblement de terre, trois squelettes humains sont découverts au fond d’une fosse dans une réserve naturelle. L’ADN de ces squelettes révèle qu’ils appartiennent à des personnes en vie… Il s’agit de Yoel, un garde forestier qui élève seul son fils, Avigail une jeune femme incarcérée pour homicide et Niko, un mentaliste reconnu. Pour résoudre cette enquête, la commissaire Chava va devoir regarder bien au-delà des apparences. THE GRAVE est une série créée par Omri Givon et produite par le français géant international Federation Entertainement. Omri Givon est un showrunneur israélien chevronné car il a signé les succès internationaux Hostages et When Heroes Fly récompensée à Canneseries. Pour élucider le mystère de The Grave rendez-vous sur Salto !

 

Pourquoi regarder la série THE GRAVE ?

Le jeu de la vie et la mort ! Un postulat de départ assez incroyable des squelettes qui sont ceux de personnes bien en vie. Dès le départ, on est intrigué et on a envie de creuser davantage ce mystère. Comment est-ce possible d’être mort et vivant à la fois sans être un mort-vivant ? Puis, quel impact sur ces personnages qui doivent concevoir le fait que leur squelette ait été retrouvé sans qu’il ne soit mort pour autant !

Une enquête policière au-delà du réel ! Pour élucider ce mystère, une policière charismatique au visage ferme, le commissaire Chava, qui va tout faire pour trouver un sens à ce qu’elle découvre. Suivre cette enquête aux frontières du réel est captivant !

Un showrunneur expert ! Omri Givon est un showrunneur israélien connu pour deux séries israélienne de qualité When Heroes Fly et Hostages. Alors, forcément The Grave, on regarde sans hésiter et quand on lit le pitch encore plus, n’est-ce pas ?

 

Ortal Ben-Shoshoan & Shalom Michaelashvili
| The Grave © Federation Entertainment

 

La promesse de The Grave est très engageante : c’est trois squelettes qui surgissent de terre et dont l’ADN correspond à des personnes bien vivantes. Le mystère captive mais au fur et à mesure la tentative d’explication devient laborieuse et on s’y permet notamment quand on nous parle d’univers parallèles. C’est dommage car la série tenait une bonne idée mais le récit se perd à expliquer sa logique. Pourtant la série réunit de bonnes qualités comme un mystère suffisant intriguant pour nous captiver et des personnages bien construits. On avait envie de creuser cette tombe (“the grave” veut dire en anglais “la tombe”) mais de moins en moins au fur et à mesure des épisodes. Cependant, on tient jusqu’à la fin car on a envie de savoir ! Finalement, il faudra attendre la saison 2 pour un peu plus d’explications… Le Showrunneur Omri Givon aurait déclaré à Variety : “J’ai toute l’histoire dans ma tête. Je sais exactement quelle est l’étape suivante et ce qui arrivera dans la saison 2”. C’est rassurant car à la fin de la saison 1, on reste perplexe mais avec une impression que l’histoire ne peut pas s’achever ainsi… Ce qui est une bonne chose malgré les chemins tortueux pour arriver à cette fin de saison 1.

 

Ma note :

The Grave à voir sur Salto

Quitter la version mobile