Lubie en Série

The Leftovers saison 2 ou le miracle de la vie ?

Quand on lance l’épisode 1 de la saison 2 de The Leftovers, on se demande si c’est bien la bonne série que l’on regarde. Je me suis moi-même posée un instant et mis sur pause afin de vérifier si je ne m’étais pas trompée de série. C’est après avoir vu le visage de Matt Jamison en premier au bout de la quarantième minute et celui de Kevin Garvey au bout de 47 minutes que j’étais rassuré, c’est bien The Leftovers. À partir de là, je m’installe à Miracle…

The Leftovers est une série pas évidente à conseiller car même si le pitch est intriguant (2% de l’humanité disparaît sans raison), les acteurs tous talentueux, l’ambiance de la série est particulière et peut devenir vite insupportable de par la complexité du sujet et les bizarres de son univers. Même si j’attendais la saison 2 après une saison 1 qui m’a touchée sur son traitement de la dépression entre autres, je redoutais de plonger dans ce nouvel opus de The Leftovers sachant que ça allait être un parcours émotionnel intense. Les 8 épisodes diffusés, j’ose enclencher le processus.

Cette saison 2 m’a plus bouleversée que la saison 1 et on en ressort avec beaucoup d’interrogations. Même si Damon Lindelof (showrunner de la série) redoute de faire un Lost 2 car il est conscient et reconnaît que pas assez de réponses ont été apportées aux téléspectateurs. Malgré des tendances “lostiennes”, The Leftovers propose des solutions à défaut de réponses, c’est le cheminement de Kevin Garvey qui arrive à terme en fin de saison 2 par exemple. Mais, tout ne sera pas expliqué car l’important c’est d’étudier comment l’être humain vit-il, continue de vivre face à l’inexplicable.

Dans cette saison 2, trois épisodes m’ont marqué :

Épisode 1 “Axis Mundi”

Plongé dans un univers étrange dans une époque indéterminée, on se prend de passion pour cette femme et son enfant. Quel moment déchirant de la voir mourir avec son nourrisson dans les bras. Puis, Evie est le personnage captivant de cet épisode : qui est-elle ? Que cache-t-elle ? Sa famille est-elle saine ? Un season première qui dénote avec la saison 1 mais qui parvient à intriguer pour donner envie de poursuivre la saison.

Épisode 5 “No Room in The Inn”

Cet épisode est centré sur Matt Jamison et sa femme Mary, réduite à l’état de légume depuis le fameux 14 octobre lors d’un accident de voiture où le conducteur de l’autre voiture a disparu. Cet épisode rappelle fortement celui de sa sœur en saison 1 épisode 6 “Guest”. J’ai ressenti la même pitié pour Matt que celle ressentie pour Nora. Le pire moment quand il se fait tabasser par un monsieur pour récupérer son bracelet pour Jarden. Puis, quand Matt doit justifier son appartenance à la ville du Miracle et que personne ne l’aide. Matt Jamison est touchant et l’incroyable performance de l’acteur Christopher Eccleston qui n’hésite pas à se mettre à nu (au sens figuré comme au littéral) y est pour beaucoup. Sa repentance est miraculeuse ?

Épisode 8 “International Assassin”

C’est l’épisode que toutes les critiques encensent et pour cause, cet épisode est remarquable avec Justin Theroux splendide dans ce rôle du torturé et compliqué Kevin Garvey. Cet épisode entre rêve et réalité, terre et ciel est plein de poésie tout en étant très dur émotionnellement. Deux scènes sont essentielles :

Little Girl : Do you want to drop me in or do you want to push me in? Pushing is probably easier. What’s wrong?
Kevin : It’s hard.
Little Girl : Why?
Kevin : Because I feel sorry for you.
Little Girl : Would it help if I closed my eyes?
Kevin : No.
Little Girl : Would it help if I say I deserve it?
Kevin : That’s not true.
Little Girl : Yes, it is. I talk too much. I don’t listen. I’m stupid. I’m worthless. I’m a fat pig. I don’t know how to be happy.
Kevin  : Please stop, okay?
Little Girl : Okay. Would it help if…

Little Girl : Veux-tu me laisser tomber ou me pousser ? Pousser est sûrement plus facile. Qu’est-ce qu’il y ?
Kevin : C’est difficile.
Little Girl : Pourquoi ?
Kevin : Parce que j’ai de la pitié pour toi.
Little Girl : Est-ce que cela aiderait si je ferme les yeux ?
Kevin : Non.
Little Girl : Cela aiderait si je disais que je le mérite ?
Kevin : Ce n’est pas vrai.
Little Girl : Si, c’est vrai. Je parle trop. Je n’écoute pas. Je suis stupide. Je suis inutile. Je suis une grosse vache. Je ne sais pas comment être heureuse.
Kevin  : Arrêtes s’il te plait, ok ?
Little Girl : Ok. Est-ce cela aiderait si…

À partir du moment où vous acceptez l’inexplicable alors The Leftovers raconte une belle histoire, certes, pas joyeuse mais juste et spirituelle.

The Leftovers saison 2 disponible OCS

Exit mobile version