Lubie en Série

THE RIGHTEOUS GEMSTONES : votre foi, leur business !

Chez certains la foi est un business comme un autre. Chez les Gemstone, le business de la foi se transmet de génération en génération afin de bâtir un empire religieux. La famille Gemstome est ce que l’on appelle une famille de téléevangéliste, c’est-à-dire, qu’ils consacrent une grande partie de leur ministère religieux à la télévision. Plus que de réunir des fidèles dans leur temple, le téléevangéliste s’adressent aux téléspectateurs. Bien sûr, c’est un concept très américain.

Dans la famille Gemstome, vous avez Eli Gemstome (John Goodman) le patriarche qui regrette amèrement sa femme décédée. Il a eu avec son épouse trois enfants : Jesse Gemstone (Danny McBride), Judy Gemstome (Edi Patterson) et Kelvin Gemstone (Adam Devine). Puis, il ne faut pas oublier l’oncle Baby Bill Freeman, frère de la défunte mère, interprété par le célèbre Walton Goggins. Ce personnage caricatural, car l’acteur s’est véritablement grimé pour le rôle, cherche à prendre sa part dans l’empire Gemstone.

Maintenant que vous en savez plus sur la famille Gemstone, voici ce qui préoccupe les Gemstone au moment où on les retrouve lors du pilote de The Righteous Gemstones : Jesse, l’aîné de la famille est empêtrée dans une affaire de chantage où les malfaiteurs lui réclament une somme colossale pour ne pas diffuser une vidéo très compromettante le mettant en scène lui et ses amis en plein péché.

The Righteous Gemstones est une série tout droit sortie de l’imagination du rigolo Danny McBride. Connu pour les séries Eastbound & Down et Vice Principals sur HBO. Chez nous, la série est à découvrir sur OCS. The Righteous Gemstones est la troisième collaboration de Danny McBride avec la chaîne américaine câblée et c’est toujours des comédies très loufoques. D’ailleurs, les amateurs de Vice Principals reconnaîtront l’actrice Edi Patterson dans le rôle de Judy Gemstone car Danny McBride aurait pensé à elle en écrivant le rôle. Le créateur de la série, Danny McBride, a plusieurs casquettes pour cette série de 8 épisodes de 30 minutes, il est acteur, producteur exécutif, réalisateur et scénariste principal. Ainsi, vous trouverez l’esprit McBride pur et dur dans cette série qui se moque allègrement de la religion telle qu’elle est pratiquée aux États-Unis.

 

The Righteous Gemstones : trouverez-vous la foi de les suivre ?

The Righteous Gemstones est un bon pastiche sur les téléevangélistes. Si vous connaissez un peu la culture américaine, cette comédie est d’autant plus savoureuse. Cependant, il faut adhérer au style McBride qui est graveleux et potache. La famille Gemstone est tellement risible et John Goodman est parfait dans son rôle de patriarche évangéliste mais aussi très proche de ses sous.

La faiblesse de la série réside surtout dans la solidité de l’intrigue sur le long-terme. J’ai vu 5 épisodes grâce à OCS et le retournement de situation à la fin de l’épisode 2 est pas trop mal mais si pas dingue non plus. Néanmoins, les antagonistes ne sont pas assez crédibles et puissants pour soutenir une intrigue valable. Ainsi, The Righteous Gemstone, un peu facilement, réalise une critique des téléevangélistes sans embarquer le téléspectateur totalement dans son spectacle. Même si les Gemstone sont des vraies caricatures chacun à sa façon. Le personnage de Baby Bill est bien trop poussé et tout sauf crédible. C’est davantage le show de Walton Goggins que d’ailleurs n’est pas si incroyable dans ce rôle.

Si le rôle du pastiche est complétement rempli dans The Righteous Gemstone, le manque de direction dans une intrigue valable donne une impression d’une comédie qui manque un peu de substance. Pourtant, avec un tel sujet, Danny McBride a de quoi faire…

Exit mobile version