Lubie en Série

THE SISTER : quand un fantôme a la vengeance tenace !

Certaines âmes perdues trop tôt deviennent des fantômes qui nous hantent ! C’est comme ça que l’on pourrait résumer la promesse de THE SISTER, un thriller paranormal de quatre épisodes disponibles sur Salto. Nathan cache un lourd et sombre secret mais un soir pluvieux, une connaissance malvenue de son passé vient sonner à sa part et chambouler sa vie paisible avec son épouse Holly. The Sister est une mini-série imaginée par Neil Cross, le créateur de la célèbre série britannique Luther. L’acteur Russell Tovey joue le rôle principal de Nathan.

 

Pourquoi regarder la série THE SISTER ?

Une mini-série du créateur de Luther ! Savoir que cette mini-série est signée Neil Cross est très engageant. En effet, c’est un gage de qualité et ça pousse à la curiosité. En plus, le papa de Luther se lance dans le paranormal. C’est curieux et on a envie de voir surtout le résultat.

Un thriller paranormal ! Il ne faut pas que vous oubliez cette notion de “paranormal”. L’histoire qui va vous être conté est totalement dingue et surprenante. Ce qui arrive au héros Nathan est très intriguant et peu commun.

Une série avec Russell Tovey ! Acteur britannique qui s’est illustré dans de nombreuses séries à succès. Talentueux comédien,  quand on le voit à la tête d’une série, tout comme Neil Cross, c’est un gage de qualité. Découvrez Russell Tovey dans un rôle de Nathan, un mari très perturbé par le retour de Bob dans sa vie….

 

Russell Tovey & Bertie Carvel © Euston Films Productions Limited 2020

 

Si vous souhaitez comprendre la fin, partez avec l’idée en tête que c’est une thriller paranormal. J’insiste sur le mot “paranormal” parce que si vous essayez comme moi de trouver quelque chose de rationnel à la fin de l’épisode 3 vous risquez d’être très étonné et à la fin complétement interloqué. Pourtant, c’est Neil Cross et Russell Tovey dans le rôle principal. Tous les deux ne sont pas à leur meilleur niveau. Neil Cross, le papa de Luther, nous embarque dans une histoire paranormale qui ne tient pas la route avec des personnages superficiels sans profondeurs. En plus, c’est une histoire prévisible sur la raison de la mort d’Elise qui lit Bob et Nathan ensemble. Ce qui est moins prévisible mais totalement farfelu, c’est la raison pourquoi Bob a voulu faire une expérience paranormale sur Elise… Quand Bob fait sa révélation, on sent que l’on a perdu Neil Cross… Quant à Russell Tovey, grand acteur britannique, brillant dans de nombreuses séries dont l’excellente Years and Years, il ne semble pas convaincu par son personnage et il n’est pas convaincant à l’écran. L’acteur ne cesse de bafouiller, on comprend un mot sur deux et il est constamment en état de stress de façon grossière à se prendre la tête dans les mains et faire de l’hyperventilation. Mais, il faut dire que ce n’est pas facile de travailler le personnage de Nathan dont on ne sait rien et qui semble ne pas être ancré dans une réalité. Avoir de l’empathie pour Nathan est quasi impossible et tout comme le reste des personnages qui manquent aussi de cette profondeur d’âme. Même Holly dont on pourrait se sentir le plus proche avec sa peine d’avoir perdu sa soeur, c’est comme si on ne ressentait pas sa peine qu’elle ne nous parvenait pas.

Pourtant, il y avait de la manière, des idées à creuser et des talents à exploiter. Mais, The Sister ne parvient pas à captiver en seulement quatre épisodes où on finit par dépit car c’est seulement quatre épisodes au final. Petit spoiler pour la fin : en fait, d’après mes sources, le corps d’Elise vivante à la fin, c’est pour signifier que maintenant, elle va hanter Nathan après avoir hanté Bob pendant des années… Subtile ! C’est surtout pas du tout limpide et on reste très perplexe et hanté par un mauvais souvenir pour cette fin de mini-série.

 

The Sister à voir sur Salto

Exit mobile version