Site icon Lubie en Série

THE SPANISH PRINCESS : entre réalité historique et romance

the spanish princess avis série starz

Après The White Queen, The White Princess, découvrez The Spanish Princess. Cette princesse espagnole est Catherine d’Aragon, épouse du roi Arthur Tudor pendant 6 mois et première épouse du célèbre Henri VIII de la dynastie Tudor ! Bien souvent perçue par l’Histoire comme une reine malheureuse, fervente catholique qui perd sa couronne à la faveur d’Anne Boleyn et bien d’autres maîtresses du roi, la série The Spanish Princess remet les compteurs à zéro et nous raconte une Catherine d’Aragon qui semble bien mieux maîtriser son destin. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette princesse espagnole, rendez-vois sur Starzplay !

 

The Spanish Princess : Romantique et femme de caractère !

Vérité historique ou très romancée la série nous prévient en fin d’épisodes que certains éléments historiques ont été légèrement modifiées pour proposer une fiction. C’est étrange mais contrairement à The White Queen ou The White Princess, on sent que dans The Spanish Princess joue davantage la carte fiction avec une base historique. Ainsi, Henri VIII n’a pas pu écrire, à la place de son frère Arthur, des lettres d’amour aussi bien rédigées et enflammées à Catherine parce que le jeune homme était à peine âgé de 10 ans au moment du mariage de son frère aîné.

Mais, peu importe quelques petites libertés historiques nécessaire à la fiction, The Spanish Princess parvient à embarquer le public dans SON histoire. Puis, comme expliqué, les bases sont belles et bien historiques, disons que le drama domine. Mais, les costumes et les décors nous emportent au temps des Tudors et on y apprend des choses belles et bien historiques comme le fait que Catherine d’Aragon avait bien une dame de compagnie d’origine africaine. Appelée Lina de Cardonnes dans la série, ce personnage interprétée par Stephanie Levi-John, est inspirée d’une personne existante et très proche de la princesse appelée Catalina de Cardones. Elle suivra Catherine D’Aragon en Angleterre et comme dans la série, elle va s’amouracher d’un soldat appelé Oviedo. Je pense que peu de gens le savent, moi la première, mais la société espagnole de l’époque était un exemple de diversité en Europe au XVIème siècle et Catherine D’Aragon a tenu à emmener cette diversité dans son nouveau royaume. Comme quoi, on apprend toujours des choses avec les séries !

La saison 1 de 8 épisodes est parfaite pour un binge-watching et les personnages sont attachants même je dirai que le terrible Henri VIII apparaît bien plus charmant peut-être la jeunesse des débuts. Une saison 2 de The Spanish Princess est en production et je vous en parlerai plus longuement dans un dossier spécial tournage car j’ai eu la chance de me rendre à Bristol sur le plateau et de me perdre dans ses décors somptueux.

Quitter la version mobile