Site icon Lubie en Série

THE SPANISH PRINCESS : Catherine D’Aragon cette guerrière méconnue !

the spanish princess saison 2 starzplay catherine d'aragon guerrière

Dans votre esprit et de ce que vous savez de l’Histoire avec un grand H des Tudors, auriez-vous imaginer Catherine D’Aragon en guerrière chevauchant le champs de bataille en armure et enceinte ? Les showrunneurs de The Spanish Princess, Matthew Graham et Emma Frost, se sont laissés à imaginer une Catherine D’Aragon au combat féroce et vigoureuse. Alors, même si ils ont un peu poussé la réalité historique pour le bien du drame sériel, Catherine D’Aragon a quand même été une femme de terrain. Peut-être pas autant que les scènes que l’on voit dans l’épisode 2 de la saison 2 de The Spanish Princess mais il y a quand une vérité historique là-dessous. Alors, j’ai creusé l’affaire en interrogeant Charlotte Hope qui joue Catherine D’Aragon et les showrunneurs sur cette Catherine guerrière !

 

THE SPANISH PRINCESS : une princesse qui se rêvait guerrière !

À la question de Lubiie : Dans l’épisode 2 de la saison 2, on peut voir Catherine avec une armure. Était-ce important de la montrer au moins une fois comme une guerrière et pas seulement comme la jolie princesse, la jolie reine ? Est-ce une façon de montrer à quel point le personnage peut être féroce ?

Matthew Graham : “C’est vrai qu’elle n’est jamais allée se battre, mais elle est allée à cheval au combat, elle était très enceinte, elle était en armure, elle est allée en Écosse, une des régions, avec Thomas Howard et ses soldats, et elle a supervisé la bataille . Nous l’avons poussé, évidemment, un peu plus loin parce que nous faisons un drame, et c’est un peu amusant de la voir chevaucher en plein milieu du combat. Mais nous n’essayons pas de dire qu’elle aimerait être un homme. C’est qu’elle est au fond … Son obsession, à nos yeux de dramaturges, c’est qu’elle veut être sa mère. Elle veut être une reine forte et elle veut être née avec les avantages de sa mère comme celui d’être une guerrière, et sa mère était une grande guerrière. Alors, c’est ce qui la propulse, c’est ce qui l’inspire à se battre au combat”.

Emma Frost :  “Les femmes sont autant de guerrières que les hommes. Je pense que nous jouons beaucoup cette saison avec le sexe et le pouvoir et les attentes du genre et de se battre au combat en tant que guerrière ne fait pas d’elle une femme moins bien, cela fait d’elle une femme, c’est une femme qui se bat pour ce en quoi elle croit et se battre pour protéger sa famille et son pays et se battre pour tout ce qu’elle représente, et c’est authentique, vous savez, c’est un cliché de suggérer que les femmes ne se battent pas aussi durement que les hommes”.

Matthew Graham : “L’ironie aussi est que, bien sûr, Henry et Stafford et tous les autres étaient en France, menant une bataille où en réalité ils se battaient juste pour un morceau de terre, je veux dire qu’ils ne se battaient pas pour la souveraineté de l’Angleterre, ils se battaient pour une parcelle de terrain, et les Français ont fui cette bataille, pardon, c’est la réalité 😉 En Écosse, c’était une invasion, ils ont traversé la frontière ils n’ont pas été massacrés comme dans le nord de l’Angleterre, pas en Écosse donc ils ont traversé la frontière, et ils allaient suivre Jacques IV qui allait prendre l’Angleterre . Donc, Catherine a essentiellement protégé l’Angleterre. Mais alors vous savez quand il est revenu, quand Henry est revenu, il a littéralement ignoré sa propre victoire à elle  et a dit, votre victoire est la grande victoire. Cela en dit long sur sa force, physiquement, mentalement, émotionnellement”.

 

© STARZPLAY


Charlotte Hope
: “Je pense que Catherine a toujours eu ce sang de guerrier en elle comme sa mère était cette incroyable guerrière, et il y a eu une scène de combat à l’épée dans la première saison, qui était l’une de mes scènes préférées parce que je me suis battue. Mais vous avez cette sensation réelle que ce n’est pas comme si elle existait dans un monde dominé par les hommes, mais ce n’est pas comme si elle manœuvrait dans un monde dominé par les hommes, elle l’assume comme une sorte de masculinité qui lui est propre.

Et donc je pense que c’est vraiment incroyable que nous puissions la voir porter l’armure, aller au combat en même temps qu’Henry et en fait, comme si elle faisait une meilleure bataille, c’est une guerrière beaucoup plus intelligente. Et pourtant, elle doit ensuite revenir et prétendre que ce n’était rien, qu’il était le grand vainqueur et que sa participation était minime. C’est une façon vraiment intéressante pour elle de prendre ce rôle masculin, puis de revenir en arrière et de devoir habiter ce rôle féminin entièrement soumis afin de se satisfaire l’ego de son mari”.

 

The Spanish Princess saison 2 à voir sur Starzplay

Quitter la version mobile