Site icon Lubie en Série

This Is Us saison 2 bilan et zoom sur le final

this is us avis saison 2 critique

Même si en saison 2 de This Is Us, les larmes ont été moins présentes, elles font partie du jeu. Il y a eu encore de très beaux moments en cette saison 2 de This Is Us et la larmichette n’est jamais loin même si elle ne coule pas toujours. Mais, cette saison 2, c’est surtout la saison de la révélation sur la mort de Jack, la question qui obsède les américains. Moi, personnellement ce n’était pas pourquoi je regarde la série et je n’en faisais pas une obsession, loin de là. Tout ce que j’ai vu, c’est un très bel épisode 14 aussi attendu qu’émouvant et un final qui donne envie de voir la suite avec impatience.

 

Les moments forts de la saison 2 de This Is Us

Le premier épisode de la saison 2 était prometteur et la suite valait le coup même si comparer à la saison 1, l’émotion n’est pas aussi intense. Cependant, on apprend à connaître davantage nos personnages favoris et à explorer leurs peurs. Si en saison 1, on savait des choses comme l’alcoolisme de Jack ou les angoisses de Randall, la saison 2 permet de rentrer en profondeur. Deux éléments m’ont marqué en saison 2 : l’arrivée de Deja chez Beth et Randall et la souffrance de Kevin.

Randall et Beth forment un couple parfait et ils réalisent une très belle action en accueillant Deja dans leur vie. Cette jeune fille qui semble ingrate au début parvient à nous toucher avec son histoire et le lien qu’elle va créer avec la famille de Randall. L’épisode 17 qui lui est consacré est passionnant et en même temps terrible. D’ailleurs, quand on apprend le départ de Deja avec sa mère, on est déçu car on s’attachait à ce personnage et elle bouleversait positivement la vie de Beth et Randall. Bref, Deja, une belle addition au casting de la série.

Quant à Kevin, il était sous-entendu en saison 1 qu’il souffrait d’un manque d’attention de la part de ses parents parce que c’est le garçon sans problème, sportif, non adopté, pas en surpoids. Mais, c’est un garçon qui manque terriblement de reconnaissance et souffre de la comparaison avec sa soeur, Kate et son frère, Randall. L’épisode 11 explore le mal être de Kevin et rend le personnage bien plus intéressant qu’il ne l’était. C’est vrai qu’en dehors, d’être beau, acteur, athlétique et séducteur de ses dames, Kevin apparaissait un peu creux comme personnage. Fini les amourettes du passé ou présent, Kevin se prend en main et se concentre sur lui. Même si la scène de la thérapie est violente pour sa mère, Kate et Randall, elle a le mérite de faire avancer le personnage et de pointer certaines erreurs. Mais, bon qui a dit qu’être parents était un job facile ? Le moment poignant de la thérapie, c’est quand Rebecca lâche ses mots :

Rebecca : He was easier and he didn’t recoil when I touched him. And he wasn’t some sullen teenager who was angry at me for no reason and he didn’t abandon me and move away after his father died.

Rebecca : Il était plus facile et il ne reculait pas quand je le touchais et il n’était pas un adolescent maussade qui était en colère contre moi sans raison et il ne m’a pas abandonné et s’est éloigné de moi après la mort de son père.

Une vérité difficile à entendre pour Kevin mais nécessaire. Le moment où le jeune Kevin s’installe dans la chambre des parents par terre et que Rebecca le rejoint pour ne pas le laisser seul est très touchant car elle aime tous ses enfants, c’est une mère.

 

L’épisode 14 : la mort de Jack Pearson

C’était un épisode attendu de tous et la chaîne NBC l’a diffusé de façon stratégique juste après le Superbowl, le programme le plus regardé des Etats-Unis. Ainsi, les audiences de This Is Us ont explosé 27 millions de téléspectateurs ce qui vaut à la série un record d’audience. C’était prévisible car beaucoup d’américains voulaient connaître le fin mot de l’histoire. Tout ce que l’on savait avant cet épisode, c’est que la mort de Jack Pearson est dû à un feu et plus précisément à une sorte de cocotte-minute (crockpot) défectueuse offerte par des anciens voisins des Pearson. Moi, j’ai envie de rajouter que le chien est impliqué dans l’histoire car si Jack n’était pas revenu dans la maison pour sauver ce chien (très beau geste), alors il aurait pas avalé tant de fumée que ça et il aurait peut-être survécu… On comprend le malaise de Kate vis-à-vis des chiens.

Mais plus que la manière dont est mort Jack, c’est la réaction de Rebecca qui est le moment clef de cet épisode, l’instant déchirant. Mandy Moore nous a livré une performance d’actrice exceptionnel. Au départ, Rebecca épuisée par sa nuit aux urgences, décide de se prendre un encas. En fond, on voit les médecins et infirmiers s’agitaient. Quand le médecin lui fait l’annonce, elle n’y croit pas et demande au médecin de la laisser tranquille. Quant elle se rend dans la chambre de Jack, elle se réveille, réalise et pleure toutes les larmes de son corps. Le téléspectateur voit dans le reflet de la petite fenêtre de la porte, la silhouette de Jack. C’était beau, mis en scène de toute beauté.

Puis, Rebecca annonce la terrible nouvelle à Miguel, lui demandant de ne pas pleurer devant elle, puis, ses enfants et Kevin l’apprendra plus tard car lui n’était pas là comme toujours mis à l’écart…

Le final de la saison 2 de This Is Us

On adore le couple Toby et Kate et ce final tourne autour de ce couple emblématique et drôle parce que c’est le moment du mariage ! Un moment crucial pour Kate qui n’aura pas son père à ses côtés en ce jour spécial. Alors, elle imagine la célébration du renouvellement des voeux  de mariage de son père et sa mère soit les 40 ans de mariage. Jack est en vie et grisonnant et Kate le regarde avec affection. Son père lui a expliqué, elle ne peut pas se marier avec lui mais elle trouvera l’homme parfait à son tour. Est-ce vraiment Toby ? Parce que le saut dans le futur que nous voyons est inquiétant concernant le couple Kate et Toby. En effet, Toby semble être en dépression. Quelque chose qu’il connaît pour l’avoir déjà vécu et ses parents évoquent ce passage de sa vie. Ce bond dans le temps est valable pour Kevin et Randall. Kevin est en couple avec Zoe, la cousine de Beth qu’il rencontre au mariage. Tous deux s’envolent pour le Vietnam sur les traces de Jack, le soldat avec une photo de lui et sa troupe. Mais, le plus énigmatique des futurs est celui de Randall que l’on voit avec sa fille Tess tous deux plus âgés. Ils se regardent et Randall dit à Tess qu’il faut y aller et Tess dit ne pas être prête. Mais de qui parle-t-on ? Beth qui n’est pas présente dans cette scène ou de Deja qui dans sa dernière scène prend une bat de baseball pour détruire la voiture de Randall. Et surtout que se passe-t-il ? Une ambiguïté qui intrigue et donne évidemment envie d’en savoir plus…vivement la saison 3 !

Ce final m’a laissé perplexe, je m’attendais à quelque chose de plus émouvant et en ce sens, j’étais un peu déçue mais ce saut dans le futur m’a assez intrigué pour me faire faire poser un million de questions que j’ai hâte de découvrir en saison 3. La saison 2 ne provoque pas autant d’émotions que la saison 1 mais le charme de la série demeure et c’est toujours de bons moments que je passe avec les Pearsons.

 

Ma note saison 2 :

 

Quitter la version mobile