Site icon Lubie en Série

[Pilote] Timeless

Confusion temporelle et perte de temps ?

Synopsis : Quand une machine à remonter le temps est volée par un génie criminel Garcia Flynn, une équipe constituée de la professeur d’histoire Lucy Preston, son garde du corps Wyatt Logan et un ingénieur Rufus Carlin sont envoyés dans le passé en utilisant un prototype de la machine. Cependant, ils découvrent rapidement que Flynn et ses associés complotent de réécrire l’Histoire américaine et chacun a une lien avec ce plan.

Durée : 42 min
Pays : USA
Diffusion :  NBC

Le saviez-vous ?

Pourquoi regarder Timeless ?

Que dire du pilote ?

On s’y perd dans Timeless que ce soit dans le temps ou l’espace ! L’intrigue est non seulement pas passionnante autour de l’accident du ballon dirigeable du Hinderburg et le scénario est mal construit avec des actions et réactions prévisibles ainsi qu’une théorie du complot tirée par les cheveux. Alors, quand Lucy dit à plusieurs reprises à Wyatt de ne pas changer le destin de Miss Kate Drummond, il va évidemment le faire…

Lucy : We can’t change anything. Today’s the day she Today’s her day.

Lucy : On ne peut rien changer. Aujourd’hui, c’est le jour, aujourd’hui, c’est son jour.

Quelques minutes plus tard dans un moment de remord de Wyatt, censé nous faire pleurer dans les chaumières, explique avoir tenter de changer le destin de Kate…

Wyatt : If I could just change that one So when I saw Kate, I just couldn’t let her.

Wyatt : Si je pouvais juste changer ce moment, alors quand j’ai vu Kate, je ne pouvais juste pas la laisser.

Matt Lanter propose un jeu plat, il joue le jeune beau sans foi ni loi sans être convaincant et quand émotion il y a, on ne ressent rien. Son gimmick avec « Yes, Ma’am » est si vite agaçant. Quant à Abigail Spencer, elle semble s’être trompée de série pour un après Rectify, Timeless semble bien en dessous de son talent. Et Malcom Barrett assure la partie comique et bidouilleur de la série. Il a une réplique magique et très juste en en essayant d »esquiver un voyage dans le temps qu’il devra faire de toute façon :

Rufus : All right, I don’t like to leave my desk, let alone go in there or back then. Also, I don’t know how it works across the pond, but I am black. There is literally no place in American history that’ll be awesome for me.

Rufus : Bon, je n’aime pas quitter mon bureau, être laissé seul dans ce truc ou ailleurs. De plus, je ne sais pas comment ça se passe de l’autre coté de l’Atlantique, mais je suis noir. Il n’y a littéralement aucun endroit dans l’Histoire Américaine qui serait génial pour moi.

Timeless veut jouer avec le temps mais parvient uniquement à faire perdre le temps du téléspectateur. Jouer avec la temporalité est un art et clairement, les moyens n’ont pas été mis dans cette production. En effet, même les scènes de bastons ou les quelques effets temporels plutôt bas de gamme pêchent à cacher un scénario bancal. Seul les costumes sont véritablement travaillés mais ne peuvent cacher des dialogues bien pauvres avec des acteurs pas au top niveau de leur forme.

Pilote Rédhibitoire
Voir la classification des pilotes ici

Degré de Lubie

Timeless
12%

 

Quitter la version mobile