Lubie en Série

Transferts : quand l’homme perd son âme

Imaginez votre esprit dans le corps d’un autre ? Vous visualisez ? Quel est votre sentiment ? Étrange, non ? Et si dans un futur proche, c’était possible ? C’est le concept de la nouvelle série d’Arte, Transferts. Claude Scasso et Patrick Benedek, les créateurs de la série, ont inventé un monde où un esprit peut être transféré d’un corps à un autre. Bien sûr, ça serait une avancée impressionnante pour la science mais ça engendrait sûrement des dérives comme les contre-transferts ou les transferts illégaux. Je m’explique le premier signifie que l’esprit est rejeté par son nouveau corps et les individus développent alors un comportement anormal et à cause de ces anomalies, la B.A.T.I, sorte de police d’état, traque les transferts illégaux puisque maintenant, il est interdit de transférer son esprit dans un autre corps.

Dit comme ça, vous vous dites cette série est farfelue avec cette histoire de transfert d’âme. Certes, mais vous allez découvrir un véritable fascinant et surtout vous allez vous poser un milliard de questions. C’est ce qui m’est arrivé à la suite de la projection des deux premiers épisodes de la série lors de Séries Mania saison 8. Pendant plusieurs jours, je revoyais les images de Transferts et me posait des questions d’éthique (séparer l’esprit du corps, quelles conséquences ? Quel champs des possibles ? Y a-t-il une raison pour que ce ne soit pas possible dans nos vies ? Est-ce l’avenir ?) ou des questions pratiques (est-ce que j’aimerais me retrouver dans le corps de quelqu’un d’autre ? Et si je suis transféré dans le corps du sexe opposé qu’est-ce que ça fait ?). Bref, un tas de questions qui fleurissaient dans mon esprit bien présent dans mon corps habituel.

 

Pourquoi un tel engouement pour Transfert ?

Parce que je trouve le concept assez original et qu’il fait réfléchir sur l’être humain. C’est une série audacieuse qui s’attaque à un genre très peu exploré en France (souvent faute de moyens). Transferts tout comme Mission sur un autre sujet prouve que nos scénaristes français ont de bonnes idées et ils savent les mener à bien. Personnellement, j’ai rencontré Claude Scasso (entre autres pour Caïn), un des deux créateurs de la série, c’est quelqu’un qui croit fort en ce projet et qui s’est réellement investi pour proposer une série de qualité. ça se voit à l’écran même si la réalisation n’est pas optimale, il y a une véritable envie de créer un monde cohérent. D’ailleurs, les auteurs confiés lors de Séries mania, être partie plus loin que les quatre épisodes commandés par Arte, ils voulaient en faire 10 et finalement, le compromis s’est fait à 6 épisodes. Ceci laisse-t-il entendre une saison 2 ? Au moins, les auteurs ont des idées de scénario possible, c’est toujours rassurant car l’effet Lost dans ce genre de série est toujours à craindre.

Cette série c’est l’occasion de découvrir de nouveaux talents comme Arieh Worthalter qui a toute de même remporté le prix de la meilleure interprétation dans une série francophone au festival Series Mania saison 8. Puis, il y a Brune Renault, Toinette Laquière ou Steve Tientcheu en tête nouvelles à l’écran. Ils sont bien sûr accompagnés par d’autres acteurs bien connus comme Sébastien Chassagne (Irresponsable, Quadras), Marie Kremer et Patrick Deschamps, tous deux vus dans Un Village Français et là qui jouent les couples. A noter la performance de la plus jeune de la bande, la jeune actrice Pili Groyne qui joue un double jeu bluffant.

Je nourris beaucoup d’espoir en Transferts et pourtant, je ne souhaite pas échanger mon corps pour rien au monde 🙂 Les six épisodes de la saison 1 sont bons et on y croit du début jusqu’à la fin. L’idée du futur proche y est pour beaucoup et rend la possibilité du transfert plausible. En plus, la fin pose de nouvelles questions tout aussi passionnantes. Une belle création française à découvrir même si elle n’est pas encore parfaite, c’est prometteur et c’est une série qui fait réfléchir, c’est important.

Transfert Digital ?

Arte en matière de transmédia, ils assurent toujours et ils m’ont bien eu avec la complicité de DareWin ! Jeudi 9 novembre à 9h28 je reçois le message suivant :

 

Sylvain… Qu’est-ce que t’as foutu hier soir encore ?Mareuil est furax.

 

Pas bien réveillée, je réponds au numéro expliquant que c’est sûrement, une erreur de numéro et je souhaite une bonne journée à la personne. Mais, autre message numéro différent à 11h20 :

 

T’es en retard Sylvain. Dépêche-toi, il faut qu’on parle.

 

Je me dis bon, c’est un boulet, je laisse tomber. Puis, je reçois un pli avec l’adresse d’un médecin sauf que je me souviens pas avoir consulter ce médecin Vautier. Etrange, j’ouvre et je découvre la carte d’identité de Sylvain Bernard avec à l’arrière un QR code m’invitant à me connecter sur Facebook Messenger et là, je discute avec les personnages de la série pendant 10 minutes. C’était bien drôle mais je me suis faite découverte par la B.A.T.I je suis une transférée qui va finir ses jours dans le centre Omega bien triste sort. Vous comprendrez en regardant la série ;).

 

Ma note pour Transferts :

 

Exit mobile version