Site icon Lubie en Série

VALIDÉ : Immersion dans les coulisses du rap français !

validé série avis streaming

Après avoir créé la première websérie de Canal + en 2009, Kaïra Shopping, Franck Gastambide passe au niveau supérieur et se lance dans la série de 10×30 minutes. Il crée alors la première série française sur le rap et c’est VALIDÉ ! Que ce soit le titre ou la série en elle-même, c’est validé. En effet, Franck Gastambide réussit son pari avec cette première série. Non seulement, il fait une série française sur un sujet jamais traité jusqu’à présent en série, le rap français, il y apporte sa connaissance du milieu avec immersion totale et il cumule plusieurs postes créateur, scénariste, réalisateur et acteur dans le rôle de DJ Sno. VALIDÉ est aussi la première série originale éditée par la plateforme Canal + Séries, c’est-à-dire pas de diffusion d’épisode une fois par semaine mais tout est disponible d’un coup pour un binge-watching.

 

La promesse VALIDÉe

Voici le pitch de Franck Gastambide sur VALIDÉ :

Clément, jeune rappeur phénomène, tente de percer dans le monde du rap, accompagné de ses deux meilleurs amis, Brahim le rigolo de la bande aux idées cependant percutantes parfois et William, l’ambitieux qui deviendra son manager. Tous trois sont en quête de réussite, chacun dans sa discipline.

Le genre dominant est le drame mais il y a de la comédie car comme le dit Franck Gastambide : “Sans jamais abandonner le terrain de la comédie qui m’est cher, j’ai voulu que cette série multiplie les incursions aux frontières des genres en suivant les péripéties de notre héros et de ses compagnons dans l’industrie du rap“.

Les acteurs principaux : Le personnage de Clément est joué par le rappeur et acteur Hatik qui a comme nom d’artiste pour la série : Apash. Le personnage de Clément est accompagné de son cousin Brahim, interprété par Brahim Bouhlel et son meilleur ami du quartier Saïdou Camara. Nos héros vont avoir la chance de rencontrer Inès, interprétée par Sabrina Ouazani. Mais, ils vont aussi s’attirer les foudres, d’un côté, du rappeur Mastar joué par Moussa Mansaly et, de l’autre, du caïd du quartier Mounir joué par Adel Bencherif.

La série accueille de nombreuses guest-stars qui jouent leur propres rôles comme Soprano, LaCrim, Cyril Hanouna, Fred Musa de Planète Rap sur Skyrock et bien d’autres…

La série a déjà un album composé de 18 titres : la bande originale coordonnée par Moussa Mansaly aka Sam’s en collaboration avec le label Polydor réunit des rappeurs en pleine ascension tels que Hatik, Bosh, Rémy, Larry, PSO Thug, Da Uzi, Chily ainsi que des têtes d’affiches comme Ninho, Soprano, Gim’s, Lacrim… La bande originale reprendra des morceaux tirés de la série ainsi que des titres exclusifs et est disponible en streaming, en téléchargement et dans les bacs. Le refrain “woot woot dans mon tipi” risque de vous rester en tête.
 

Hatik, Brahim Bouhlel, Franck Gastambide & Saïdou Camara © Canal +

 

Pourquoi, c’est VALIDÉ ?!

Je valide la série de Franck Gastambide et pourtant, j’y connais rien au rap. Je me suis dit à la fin de mon visionnage que j’avais sûrement pas compris la moitié des références. Mais, en fait, peu importe parce qu’en fait, Franck Gastambide a réussi le pire ô combien difficile d’embarquer des téléspectateurs ignorants d’un milieu comme le rap dans sa série. C’est comme ça qu’on remarque une bonne série. Peu importe son sujet, elle vous embarque avec son histoire ou ses personnages ou les deux.

Le scénario de VALIDÉ est classique en soit, c’est un jeune qui a du talent qui est repéré mais fait de l’ombre à une autre star du rap qui va lui rendre la vie impossible. Puis, on complique l’ascension du talent avec un passé ambigu, une vie de quartier pas si clean. Les séries sur la musique adoptent souvent ce schéma et certaines stars de la musique rencontrent parfois un destin similaire. Pas entendu pendant longtemps, la star perce un jour mais il y a ceux à qui ça profite et ceux que ça agace. En revanche, la construction de l’histoire de VALIDÉ est bien menée, en ce sens, Clément et ses potes vont avoir sans cesse des obstacles à surmonter mais qui ne sont pas trop prévisibles dans l’ensemble et qui sont suffisamment captivants pour donner envie de poursuivre l’ascension d’Apash. Et il y a cette fin assez osée qui a le mérite d’exister et qui annonce une saison 2 forte intéressante.

En fait, la force de la série, ce sont les personnages. Le trio Clément, Brahim et William, on s’y attache dès le premier épisode. Ce sont des personnages authentiques dont on se sent proche. D’ailleurs, les trois comédiens sont parfaits ensemble. Tout réside dans leur alchimie qui semble si naturel. Très bon casting. Ils sont tous les trois soudés pour que le phénomène Apash sorte de l’ombre et c’est une belle amitié que l’on voit à l’écran. Mention spéciale pour Brahim Bouhlel qui est juste hilarant. Ce personnage a clairement le rôle de rigolo de service mais l’acteur, Brahim Bouhlel, le fait bien et ses scènes sont toujours justes au bon moment pour détendre l’atmosphère car on ne rigole pas beaucoup dans le milieu du rap. Par exemple, vous verrez peu de fois sourire le personnage de Mastar. Les personnages et ce trio en-tête, c’est vraiment la clef d’entrée dans la série. C’est pourquoi, c’est VALIDÉ !

 

Ma Note :
Quitter la version mobile