Lubie en Série

[VIDEO] Interview Serinda Swan dans la peau de Jenny Cooper dans Coroner

Vous souvenez-vous de Serinda Swan en super-héroïne de Marvel dans The Inhumans ? L’actrice revient avec une héroïne plus réaliste Jenny Cooper pour la série Coroner. Pour info, “coroner” en anglais ça veut dire “légiste” donc oui, Serinda Swan, est une super légiste dans cette série canadienne qu’elle tourne aux côté de Roger Ross, lui, plus un homme de l’espace pour ceux qui se souviennent de Dark Matter.

 

INTERVIEW VIDEO SERINDA SWAN

Rencontrée une première fois au Comic Con Paris, cette fois-ci j’ai pu échanger en interview avec Serinda Swan à Cannes. Une fois sur le tapis rose de Canneseries et une seconde fois lors d’un tête à tête organisé par 13ème Rue pour sa venue du MIPTV. Vous verrez sûrement le changement de décor dans la vidéo que j’ai réalisée avec sous-titres bien sûr. Vous pouvez découvrir la série sur 13ème Rue.

Voici les sujets abordés dans la vidéo par ordre :

  1. C’est quoi Coroner ?
  2. Après The Inhumans, un projet plus réaliste avec Coroner ?
  3. A-t-elle lu les livres de M.R Hall ?
  4. A-t-elle discuté avec l’auteur M.R Hall ?
  5. Est-ce important d’assister à une autopsie pour le rôle ?
  6. Coroner un procédural mais pas que ?
  7. La romance rapide avec Liam ?
  8. La relation entre Jenny et le détective McAvoy ?

 

After playing with superheroes in The Inhumans, Serinda Swan chooses a more realistic show with Coroner ! She plays Jenny Cooper a coroner with a lot of emotions to handle. I met the actress in Cannes to do a one-to-one interview about the show Coroner. I met her once on the pink carpet at Canneseries and once in an hotel in Cannes for a more classic interview setting. You will see the change of colors in the video I made. You can turn off the French subtitles and enjoy what Serinda Swan as to say on Coroner !

 

CORONER AVIS

Alors même si Serinda Swan est très convaincante dans ses explications sur pourquoi Coroner n’est pas un procédural, moi je vois que ça. Même si l’actrice parvient à donner vie à son personnage de Jenny Cooper et que ces troubles psychiques sont intéressants. On suit quand 3/4 du temps une enquête et en plus, on essaie de nous mettre une enquête supplémentaire en supposant que l’époux défunt n’était pas réglo sur ses affaires personnelles, financièrement ça serait une catastrophe. Malheureusement après 3 épisodes, je ne parviens pas à trouver l’originalité dans ce procédural même si j’apprécie qu’une légiste soit l’héroïne et pas le flic pour une fois.

Exit mobile version