Lubie en Série

WHAT WE DO IN THE SHADOWS saison 2 : une série toujours mordante

Pas d’inquiétude à avoir, l’humour si particulier de What We Do In The Shadows est toujours bien présent. Après avoir vu deux épisodes sur Canal + Séries, l’esprit de la série est intacte et on rigole toujours autant. Entre une résurrection et des visites de fantômes, cette saison 2 de What We Do In The Shadows commence très bien.

Déjà le premier épisode accueille de guest-stars Benedict Wong (alias Master Lin dans Deadly Class) et Haley Joel Osment, un acteur bien connu de tous car c’est lui qui jouait le petit garçon dans le film 6ème sens et plus récemment il joue dans de nombreuses séries comme Future Man par exemple. On va dire que la saison 2 commence avec une grosse guest-star dans le rôle de Topher, un familier qui va nuire à notre bien-aimé Guillermo.

Harvey Guillén (Guillermo) © FX Networks

Harvey Guillén (alias Guillermo) qui est toujours aussi hilarant. D’ailleurs, Guillermo qui rêve toujours d’être un vampire et se donne à corps et âme pour satisfaire son maître Nandor va prendre un peu de galon. On va découvrir un Guillermo en mode Buffy. Armé d’un pieux, Guillermo défend son maître sans relâche mais bien sûr et c’est plus drôle Nandor ne voit rien. Quoique Guillermo semble obtenir une forme de reconnaissance de la part de son maître qui lui permettra de lui donner un peu confiance en ce début de saison.

Dans cette saison 2 de What We Do In The Shadows, on a l’impression que l’on explore davantage le monde surnaturel avec l’aide de nos vampires préférés. Ainsi, les vampires rendent visite à un nécromancien et reçoivent des fantômes chez eux. Bien sûr, ce sont des créatures tout aussi décalées que nos héros. C’est ce qu’on aime dans What We Do In The Shadows, cette version revisitée des mythes et du folklore surnaturel avec humour.

Il y a toujours ce côté documentaire sur les vampires et les personnages s’adressent souvent face caméra. Nandor est toujours marrant face caméra, on voit son côté foufou comme son délire sur le porte-clef avec le prénom Steve. Cependant, Nadja et Laszlo sont aussi magiques. J’ai toujours quelques difficultés avec le vampire médium, Colin, qui est le moins drôle de la bande.

Je confesse j’attendais avec impatience la saison 2 de What We Do In The Shadows parce que je trouve que c’est une série très drôle et qui fait du bien au moral. Même si je n’ai pas repéré de grandes répliques en ce début de saison, j’ai rigolé avec ces personnages totalement loufoques. C’est vraiment une série qui a l’art du divertissement et en 22 minutes, elle est hyper efficace. La continuité de l’univers développée et apprécié en saison 1 se retrouve en saison 2 donc que demander de plus à part d’être mordu… de rire.

 

What We Do In The Shadows disponible sur Canal + Séries et MyCanal

Exit mobile version