Site icon Lubie en Série

WHY WOMEN KILL ? parce que c’est tout simple jouissif ?

why women kill avis serie createur de desperate housewives

Trois portraits de femmes à des décennies différentes qui sont liées les unes aux autres en ayant vécu dans le même manoir à Pasadena et ayant été bafouée par l’infidélité dans leurs mariages. Beth Ann Stanton (Ginnifer Goodwin) reste satisfaite en tant que femme au foyer en 1963 jusqu’à ce qu’elle apprenne l’infidélité de son mari, la mondaine Simone Grove (Lucy Liu) découvre l’homosexualité de son troisième mari et commence sa propre affaire avec un homme plus jeune en 1984, et à l’aise dans un mariage dit « ouvert » en 2019, l’avocat Taylor Harding (Kirby Howell-Baptiste) voit sa relation de couple mis à rude épreuve quand elle et son mari sont attirés par la même femme. En dépit de l’évolution de leurs rôles dans la société au fil des décennies, la réaction de chaque femme face à l’infidélité les pousse à prendre la vie d’une autre. C’est pourquoi les femmes tuent…

  • Durée : 50 min
  • Saison 1 = 10 épisodes
  • Pays : USA
  • Diffusion : CBS All Access

Infos sur Why Women Kill

Pourquoi regarder Why Women Kill

Why Women Kill avis pilote

Il y a pas de doutes, Why Women Kill est bel et bien une série de Marc Cherry. Les femmes sont au centre de l’intrigue, elles sont outragées par leur conjoint, elles sont excessives et c’est drôlement délicieux. Les ingrédients indispensables de la série signée Marc Cherry. Pour se distinguer de son succès international Desperate Housewives et de la mordante Devious Maids, Marc Cherry joue sur la carte du temps. 3 portraits de femmes, 3 époques différentes et donc 3 styles de super nanas.

Il n’y a pas de surprises dans le style Marc Cherry mais il a toujours ce don de nous attirer dans ces filets avec ces histoires rocambolesques autour de femmes toujours hautes en couleurs. Le jeu sur le temps permet de vouloir une évolution des mœurs et du traitement de la femme mais est-ce que la manière de tuer évolue, la série nous le dira. March Cherry aurait déclarer que ce ne sont pas les hommes qui sont tués et qu’il n’y a pas forcément que trois meurtres pour chaque héroïne…. Même si Why Women Kill ne révolutionne rien, on se prend au jeu et le pilote est jouissif. C’est un plaisir coupable qui se dévore volontiers.

Quitter la version mobile