Site icon Lubie en Série

Wolf Hall : cher Mr. Cromwell racontez-nous l’Histoire !

Synopsis : Après la chute du Cardinal Wolsey, son secrétaire, Thomas Cromwell, se trouve au coeur des trahisons et complots de la cour du roi Henry VIII et devient rapidement son conseiller le plus proche, un rôle périlleux.

Durée :
Mini-série = 6 épisodes
Pays : Royaume-Uni (UK)
Chaîne : BBC Two et bientôt sur Arte.

Le saviez-vous ?

Pourquoi regarder Wolf Hall ?

Retour sur la saison 1 !

L’histoire de l’Angleterre du temps d’Henri VIII racontée sous forme de tableaux à travers les yeux du célèbre Thomas Cromwell. En effet, ce sont des tableaux car les épisodes se suivent mais sont presque indépendants les uns des autres, certes, il y a la continuité de l’Histoire avec un grand H car tout reste proche de la réalité de l’époque étudiée, cependant, ce sont des passages qui sont découpés. Afin que le téléspectateur ne soit pas perdu, un texte introductif rappelle les faits essentiels avant de débuter l’épisode et permet de remettre en place dans l’esprit du public les repères historiques.

L’intérêt de Wolf Hall, c’est le point de vue de Cromwell : ce loup dans la bergerie d’Henri VIII ? Surtout, un personnage historique controversé. Ainsi, cette lucarne permet d’aborder cette Histoire de l’Angleterre connue de tous, Henri VIII et ses nombreuses épouses, à travers des yeux différents. Mark Rylance qui prête ses traits au personnage est bluffant même si parfois, on aimerait qu’il esquisse un sourire. En effet, Thomas Cromwell n’a pas l’air d’être un rigolo voire limite dépressif et vêtu de noir. Une scène marquante : quand Cromwell pose pour son portrait devant le peintre Hans Holbein le jeune. On a l’impression de voir le même tableau que celui exposé dans National Gallery de Londres. La preuve ci-dessous :

Face au comédien, des têtes connues comme Damian Lewis dans le rôle clef du roi Henri VIII et Mathieu Almaric joue le français dans le rôle de Eustache Chapuis (ambassadeur de Charles Quint en Angleterre de 1529 à 1545 auprès du roi Henri VIII). Les deux acteurs sont crédibles dans leurs rôles respectifs.

Wolf Hall est une série très documentée et très proche de la vérité historique, néanmoins, c’est extrêmement lent et pesant. Alors, certes, le téléspectateur est complètement emergé dans une autre époque mais un vrai manque de rythme dans cette histoire. Certains épisodes son plus captivants que d’autres car ils s’intéressent un instant plus passionnant de l’histoire de la cour d’Henri VIII par exemple l’épisode 6 vaut le détour mais l’épisode où Cromwell perd des membres de sa famille l’est moins. Pourquoi ? parce que peut-être six épisodes, c’est un peu court pour s’attacher à un personnage et celui de Cromwell est particulier. Wolf Hall est enrichissant historiquement parlant mais monotone dans le traitement de l’Histoire.

Henry VIII : Master Cromwell, your reputation is bad.

Cromwell : Your Majesty can form your own opinions.

Henry VIII : I can. I will.

Henry VIII : Maître Cromwell, votre réputation est mauvaise.

Cromwell : Votre Majesté peut former sa propre opinion.

Henry VIII :  Je peux. Je le ferai.

Quitter la version mobile