Site icon Lubie en Série

YouTube Originals France : Les Emmerdeurs & Groom

youtube originals france les emmerdeurs groom avis série

YouTube lance ses propres séries en France ! Les Emmerdeurs et Groom sont les deux premières séries officielle de YouTube Originals France. J’ai pu voir la première en avant-première (épisode 3 et 4) au festival de la fiction TV de La Rochelle où elle était en compétition dans la sélection des séries de 26 minutes. Quant à Groom, j’ai vu le pilote mais pas sur grand écran. Ces deux séries françaises de 26 minutes ouvrent le bal pour la France mais nos voisins européens ont également aussi leur propres YouTube Originals. D’ailleurs, vous pouvez les visionner avec sous-titres dans votre langue à condition d’être abonné YouTube Premium !

Je vous propose dans cet article, une petite explication du concept YouTube Originals qui m’a été expliqué par un responsable de la communication YouTube, puis, je vous fais part de mon échange avec les gens de Golden Network qui ont imaginé Les Emmerdeurs. Enfin, je vous donne mon ressenti sur Les Emmerdeurs et Groom.

 

YouTube Originals, c’est quoi ? Comment j’y accède ?

YouTube Originals, ce sont les contenus de création originale de YouTube. ça peut être des séries (drames ou comédies ou autres) mais aussi des films et des documentaires. YouTube Originals est un service de YouTube Premium. Lancé en juin 2018 YouTube Premium, cette offre payante permet aux utilisateurs qui le souhaitent d’accéder à tous les contenus sur YouTube sans publicité, en arrière-plan, et hors connexion. YouTube Premium est disponible dans 17 pays, dont la France, pour 11,99 €/mois.

Concrètement, si vous voulez voir les séries Groom et Les Emmerdeurs en intégralité, sans publicité et où vous voulez quand vous voulez sans connexion Internet, c’est possible avec l’abonnement YouTube Premium. En revanche, si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez voir uniquement le premier épisode de toutes les YouTube Originals peu importe le pays. Vous voulez voir plus, vous payez. Assez classique comme offre.

Comment sont sélectionnés les projets de série sur YouTube Originals France ? Charles Savreux, responsable communication chez YouTube France répond : « C’est un appel à candidature. Différentes sociétés de production viennent nous pitcher. Nous, on essaye de voir qu’est-ce qui est le plus inventif, qu’est-ce qui fait sens par rapport à un écosystème en France ».

Y a-t-il un format imposé ? Non que ce soit du 26 min ou 52 minutes peu importe mais Charles Savreux reconnaît que le 26 minutes est « Format populaire qui marche bien ». Peut-être mieux pour débuter une offre payante ?

Comment les YouTube Originals se démarquent de ce que l’on voit déjà sur Youtube gratuitement  ? Charles Savreux dit : « Il y a déjà beaucoup de contenu de qualité sur Youtube, on est d’ores et déjà très fier chez YouTube. Il y a aussi bien des séries déjà. Studio Bagel ou Golden Moustache ont déjà eu l’occasion d’en dévoiler certaines. Vous avez certains films déjà produits et réalisés sur YouTube donc il y a déjà tout un ensemble de formats disponibles. Là, c’était de vraiment monter sur des contenus un peu plus premium dans le cadre de cette offre-ci ».

Maintenant, que vous avez compris le concept passons à l’analyse de ces deux premières séries !

 

Les Emmerdeurs

Les Emmerdeurs est une série de 10 x 26 minutes produites par Golden Network que certains connaissent davantage sous le titre de Golden Moustache. On retrouve deux acteurs de la séries Les Grands, Grégoire Montana et Paul Scarfoglio.

Le pitch : FRANCE 1942. Alors qu’ils essaient d’échapper aux nazis, quatre jeunes boivent sans le savoir un sérum qui va booster leurs capacités psychiques et leur donner d’ étranges super-pouvoirs . Albert, un héros de guerre en lutte contre l’occupant, va les enrôler dans la Résistance pour les protéger… seulement la guerre, ils ne veulent pas s’en mêler ! Rebelles, irresponsables, casse-couilles et lâches , ces “Emmerdeurs” sont les pires résistants qu’on aurait pu imaginer. Au cours de cette aventure, ces quatre jeunes adultes vont donc peu à peu apprendre à assumer les conséquences de leurs pouvoirs et de leurs actes et apprendre à faire équipe.

Avis : C’est étonnant mais ça fonctionne comme concept. Il y a une volonté de réconcilier les jeunes avec l’Histoire et l’initiative est bien menée et bien pensée. Plonger des jeunes dans la Seconde Guerre Mondiale avec des pouvoirs magiques, il fallait oser. Même si parfois, il y a de l’humour un peu niais et des lourdeurs, l’ensemble tient la route. Un des scénaristes parle de Un Village Français pour millenials et je trouve cette comparaison assez juste.

Interview des équipes

Après avoir découvert les épisodes 3 et 4 de la série à La Rochelle, j’ai pu échanger avec l’équipe de Golden Network : les producteurs Julie Coudry et Adrien Labastire, le scénariste en chef Vladimir Rodionov et le scénariste/réalisateur Valentin Vincent. C’est l’occasion d’en savoir plus sur la genèses de la série Les Emmerdeurs.

Limité par un budget loin de celui d’une série américaine, Golden Network a misé sur le casting. Exigeants dans leur choix de comédiens, ces derniers étaient dans l’obligation d’apprendre 15 pages de texte minimum avant de venir se présenter en audition. Eh ouais, on fait pas une YouTube Originals aussi facilement. Mais Julie Coudry affirme après une sélection drastique « chacun d’entre eux étaient des évidences ». Puis, autre point capital : l’écriture. Adrien Labastire réaliste, dit « la stratégie c’était de se dire comme on fait grosso modo X-men pendant la seconde guerre mondiale. On va pas impressionner les gens par les effets spéciaux. Donc, il faut qu’on soit très bon dans les personnages et l’émotion. C’est là où ça va se jouer ». Pas de tanks à tout va mais une écriture soignée.

Les Emmerdeurs au départ, « c’est une bible écrite par deux talents Golden Moustache Raphaël Descraques et Julien Gosselin et ensuite, c’est moi qui est récupéré le bébé. Mais on est reparti de zéro, on a pris l’idée » raconte Vladimir Rodionov. Il a fallu tout un été studieux à Vladimir Rodionov et son équipe de scénaristes triés sur le volet pour rédiger l’ensemble des scripts des 10 épisodes. En plus, il faut ajouter tout un travail historique pour être au plus juste. D’ailleurs, en parlant de séries historiques, les producteurs Julie Coudry et Adrien Labastire n’ont pas hésité à faire appel aux meilleurs. En effet, ils ont cherché conseil auprès d’Empreinte Digitale, société de production qui a fait la Lazy Company et Emmanuel Daucé, producteur d’Un Village Français. Un des grands conseils à retenir : « aller tourner le plus loin possible à des endroits pas accessibles en TGV comme ça vous aurez des super lieux très préservés » dit Julie Coudry. En rapport avec le Village Français, Vladimir Rodionov rajoute « on fait le petit frère mal poli du Village Français. On fait la série à côté avec des plus jeunes, des problématiques différentes, des anti-héros aussi, un peu plus de comédie, un peu plus d’ironie. On sacralise un peu moins les choses comme ils le faisaient eux, ils déconstruisaient un peu déjà. C’était pas une série à géographie avec les bons et les méchants d’un côté, il y avait plusieurs nuances. On a essayé à notre échelle de reproduire ça« .

Groom

Groom est une comédie de 10 épisodes de 22 minutes produite par Studio Bagel avec Jérôme Niel en acteur principal, celui qui réalise Les Tutos sur Canal +.

Le pitch  : William est le fils héritier du richissime propriétaire d’une chaîne d’hôtel internationale. Enfant gâté habitué au luxe depuis tout petit et n’ayant jamais eu à faire le moindre effort pour avoir ce qu’il voulait, tout change pour William quand, le soir de ses 30 ans, qu’il fête avec faste et décadence dans un hôtel de son père, il blesse le groom de l’hôtel après un pari stupide avec ses amis. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour son père qui décide de lui couper les vivres en lui fixant un ultimatum, soit Jérôme remplace son groom, soit il le déshérite. Dès lors, Jérôme n’a plus le choix et doit pour la première fois de sa vie se prendre en main au risque au moindre faux pas en tant que groom de perdre pour toujours la vie luxueuse qu’il a toujours connue.

Avis : Il y avait un potentiel pour faire une comédie digne de ce nom mais non on tombe dans l’humour potache et gras. Adeptes des Tuches, Groom fera ton bonheur. Moi, je comprends pas l’humour français et je refermerai la porte de cet hôtel après un seul épisode. En plus, je crois que cette série est schizophrène par moment, il y a des moments de comédie sensés et par moment, ça dérive dans le n’importe quoi comme par exemple la première rencontre avec le personnage de Julie Ferrier, on dirait que la comédienne nous fait une démonstration de ces dernières grimaces ou la scène sous le comptoir de réception où le comédien nous fait une démonstration de cris étranges… Bref, j’ai pas compris Groom (oui, c’est un trait d’humour pour Kyan Khojandi présent dans la série).

Quitter la version mobile