Veronica Mars est de retour !

veronica mars logo

Quand la série a été annulée par la CW après 3 saisons (2004-2007) de nombreux fans exprimaient alors, leur deception et aussi leur envie de retrouver leur détective préférée sur le grand écran ! Rob Thomas, créateur de la série, l’avait promis et il a tenu parole faisant face à l’industrie hollywoodienne plus réticente sur le projet.

Si Veronica a fait un retour gagnant, c’est principalement grâce à ces fans très puissants. Ils n’ont pas hésité à mettre la main à la poche pour revoir leur héroïne favorite ! (5 703 103 $ récoltés sur Kickstarter avec 91 585 donateurs).

Alors, le film se devait d’être dédié aux fans de la série. Veronica Mars, c’est un univers, sa ville de Neptune, ses habitants que l’on connaît tous du lycée pour la plupart et les enquêtes que seule Veronica peut élucider. Néanmoins, les non initiés à l’univers Mars peuvent également apprécié le film car Rob Thomas a veillé à satisfaire les deux publics.

Personnellement, j’ai vu le film comme un véritable hommage à la série. Si vous êtes nostalgique de l’univers Veronica Mars alors le film est fait pour vous. Si vous cherchez plus que de la nostalgie, une véritable enquête comme jadis, alors le film pourrait vous laisser sur votre faim. Disons qu’il faut voir le film plus par nostalgie de la série que pour le scénario.

kristen bell
© Warner Bros.

SPOILERS !

Retour à Neptune ! C’est un plaisir de revenir dans le passé et de retrouver Veronica en femme accomplie. Elle n’a pas perdu son sens de l’humour et entendre ses reflexions en voix-off est toujours aussi agréable.

Detective : reprise d’activité

L’histoire tourne autour du meurtre de Carrie Bishop, interprétée par Andrea Estalla au lieu de Leighton Meester dans la saison 1 de la série. Logan est accusé du crime, ce n’est pas la première fois que ce genre de situation lui arrive mais il y a toujours Veronica dans les parages pour le sauver. L’histoire du meurtre est plus un prétexte pour faire revenir Veronica à Neptune. Notre detective préférée a déjà fait face à des enquêtes plus carabinées que celle-ci. C’est l’occasion de revenir dans le passé et de revivre sa période lycée.

La réunion des anciens éléves

C’est l’extrait qui a assuré la promotion du film et c’était la bonne idée pour faire revenir tous les personnages en un même lieu. L’ambiance de Neptune est canalisée en quelques scènes comme au lycée de Neptune High et on ne s’en lasse pas !

© warner bros.
© Warner Bros.

La bande de Veronica

Toute la bande est au complet excepté Julie Gonzalo (alias Parker Lee). Les personnages sont fidèles à eux-même sauf Max Greenfield qui, je trouve, s’est éloigné de son personnage de Leo d’Amato. J’avais plus l’impression de voir Schmitt de New Girl.

Piz est officiellement le petit ami de Veronica quand on la retrouve mais il est vite expédié pour laisser place au couple mythique Logan et Veronica. C’était inévitable voire prévisible mais comment la jeune femme aurait-elle pu résister à un Logan mature et vêtu d’un habit blanc de la Navy ?

Jason Dohring reprend son rôle à la perfection et j’ai retrouvé cette mine penaude qu’il a quand il regarde Veronica. Il a fait de l’exercice pour l’occasion car il y a plusieurs scènes où on sent que l’audimat féminin est visé. D’ailleurs, il en va de même pour son meilleur ami Dick Casablancas (Ryan Hansen) en combinaison de surfeur (à moitié enfilée histoire de parader torse nu). Quel plaisir de retrouver les joutes verbales entre Veronica et Dick ! Les dialogues entre les deux restent excellents.

Pour les autres personnages cultes que sont Wallace, Mac, Weevil, Vinnie Van Lowe ou Cliff, on les voit en coup vent comme si Rob Thomas avait essayé de faire un combo de tous les personnages pour faire plaisir à tout le monde. D’un côté, c’est génial de tous les voir mais d’un autre côté, on les voit trop peu.

Cameo de stars !

Plusieurs guests stars connues font une brève apparition dans le film parmi eux : Justin Long, Gaby Hoffman, Dax Shepard (mari de Kristen Bell), Christin Lakin et James Franco. D’ailleurs, restez jusqu’a la fin des crédits car vous aurez un petit délire d’un de ces invités de prestige. Lequel ?

Les clins d’oeil à la série

Nostalgie oblige de nombreux clins d’oeil ou allusions sont présents dans le film. Lesquels ? Petit recensement de ce que j’ai noté (au premier visionnage:) :

  • aux alentours de la minute 6, on entend le titre culte de la série « we used to be friends » des Dandy Wharhols joué par un musicien dans la rue
  • les accessoires de l’ex-lycéenne : les  fausses cartes, son sac de lycée, son appareil photo…etc.
  • Piz parle de Kickstarter à la radio (site de crowfunding qui a recupéré les financements des fans)
  • Veronica répond au téléphone du bureau de son père, petite manie qui reprend le dessus

veronica mars kristen bell
© Warner Bros.

En bref

Je pense que j’ai tellement attendu ce film que je l’avais trop idéalisé, moi fan de la première heure de Veronica Mars. Peut-être que trop de temps se sont écoulés entre la fin de la série et le film ? Même si ce film est imparfait, il a le mérite de réveiller en moi des beaux souvenirs. Selon moi, la série s’est arrêtée trop tôt (loi des audiences), elle n’a pas eu la chance qu’elle méritait. D’ailleurs, chaque jour, je rencontre de plus en plus de fans de la série qu’ils l’ont découverte il y a peu de temps. Je trouve ça génial que toute une communauté Veronica Mars ait porté le projet de film allant jusqu’à défier tous les records en matière de crowfunding. Bref, Rob Thomas et son équipe ont reussi leur pari. Merci à eux !

Je sais je ne suis pas du tout objective sur ce film car je suis une marshmallow convaincue et j’assume !

En savoir plus

Comment voir le film en France ?

crédits photo : © Warner Bros.