Lubie en Série

Interview de l’équipe de CRYPTID !

Le saviez-vous ? Les scandinaves ne font pas que des séries dites Nordic Noir ! Ils font aussi des comédies noires et de l’horreur aux couleurs acidulées. La série suèdoise CRYPTID en est le parfait exemple ! Elle est unique en son genre en Scandinavie et elle est à présent disponible sur Salto en France. Cryptid raconte l’histoire de lycéens qui sont obligés de faire face à leurs peurs les plus sombres afin de vaincre une force naturelle qui se nourrit du chaos et de la misère de l’humanité. En sélection officielle à CANNESERIES dans la compétition séries courtes, Cryptid est une série qui a su attiré mon oeil. Afin d’en savoir plus et de vous encourager à la découvrir, j’ai eu la chance d’interroger en visio le producteur Henrik Jansson-Schweizer (Dramacorp) et les deux actrices Astrid Morberg (Lisa) et Maja-Johanna Englander (Esther).

 

CRYPTID : la série norvégienne aux origines françaises !

Cryptid est une série suédoise et pourtant, l’idée de la série vient de Sylvain Runberg, un auteur de bande-dessinée franco-belge. Pourquoi avez-vous trouvé son idée originale et qu’est-ce qui vous a donné envie de la produire ?

Henrik Jansson-Schweizer : “Wow, c’est une bonne question. Je suis un grand fan de Sylvain, bien sûr, et c’est un fantastique auteur de bande-dessinée. Nous, au sein de Dramacorp, nous avons une connexion française avec Patrick Nebout* et bien sûr il connaissait Sylvain avant. Alors Sylvain est venu avec ce pitch, cette idée qui nous a vraiment époustouflé car elle était très simple, très directe. Et nous cherchions à l’époque quelque chose dans ce segment pour faire autre chose, pas seulement du Nordic Noir tout le temps. Nous voulions nous confronter à l’horreur et sur le segment des jeunes adultes. Et c’était parfait pour nous. Nous avons donc travaillé sur ce terrain à partir de ce pitch. De notre travail dessus en est sorti cette idée de Cryptid et on l’a pitché à Viaplay, une plateforme de SVOD en Scandinavie, et ils l’ont vraiment aimé. Et à partir de là, nous avons commencé à écrire l’histoire”.

*Patrick Nebout est un producteur franoc-suèdois qui a fondé sa société de production Dramacorp.

 

Maja-Johanna Englander alias Esther Cryptid © Dramacorp AB / Nordic Entertainment Group Sweden AB

 

Pourquoi regarder CRYPTID sur Salto ?

Pourquoi le public français devrait à tout prix regarder Cryptid sur Salto ?

Henrik Jansson-Schweizer : “C‘est la toute première série d’horreur pour jeunes adultes provenant de Suède. Et donc nous sommes vraiment des pionniers en faisant cette série. Et ce qui m’a frappé lorsque nous en avons fini la série, c’est que nous avons des jeunes acteurs brillants.

L’horreur est une excuse pour raconter une histoire sur les relations humaines entre ces personnages que nous avons. Et je pense que si vous regardez toute la série, vous verrez le développement de ces personnages et vous serez vraiment ému pendant ces 10 épisodes”.

Astrid Morberg : “Je crois que c’est quelque chose que la Scandinavie n’a jamais fait auparavant. Je veux dire ce n’est pas juste du Nordic Noir. C’est quelque chose de nouveau. Je dirai, c’est mon opinion, c’est une sorte de Stranger Things rencontre Skam. Vous connaissez la série de Norvège. C‘est quelque chose de vraiment identifiable et c’est bien, comme un drame adolescent ou juste un drame sur les relations humaines. Vous pouvez vraiment vous identifier aux personnages. C’est une histoire formidable et passionnante. C’est ce que je pense”.

 

Deux personnages féminins clefs de la série !

Maja-Johanna et Astrid, vous êtes deux jeunes actrices qui débutent. Maja-Johanna, c’est votre premier rôle dans une série et Astrid, c’est votre second rôle dans une série. Pouvez-vous nous parler de votre expérience et peut-être avez-vous ressenti une petite pression à l’idée d’interpréter ces rôles importants dans l’histoire de Cryptid ?

Maja-Johanna Englander : “Bien sûr. La pression au début, puisque c’est mon premier rôle et que j’ai joué au théâtre avant mais jamais devant la caméra, mais tous les acteurs et toute l’équipe m’ont tellement soutenu. Et donc j’ai grandi dans mon rôle et j’ai adoré l’expérience. Comme si la pression se dissipait et c’était vraiment cool de voir comment cela fonctionne et comment tout le monde travaille ensemble pour créer cette magie. J’ai eu une super expérience”.

Astrid Morberg : “J‘ai fait du théâtre jusqu’à l’âge de 14 ans. Et puis c’était vraiment ma première, je pense. c’était une expérience incroyable. C’était, c’est très différent du théâtre. Tout va si vite, Mais c’était génial, c’était très amusant”.

 

Qu’est-ce qui vous a attiré dans vos personnages respectifs ?

Astrid Morberg : “J’aime le fait que mon personnage soit une artiste et elle est très créative et indépendante et elle est plutôt cynique, mais elle a toujours un grand cœur, et je peux m’identifier à cela. Elle essaie vraiment de résoudre le mystère, ce qui est cool”.

Maja-Johanna Englander : “Elle est franche et badass ce que j’admire chez elle. Elle aime bien faire sortir ses épines mais au fond c’est une personne émotive”.

 

Astrid Morberg alias Lisa & Arvin Kananian Cryptid © Dramacorp AB / Nordic Entertainment Group Sweden AB

 

Art du format court !

Le format de Cryptid est très court 20-22 minutes pour une série scandinvae, pensez-vous que ce format a plus d’avenir ?

Henrik Jansson-Schweizer : “Je pense que nous allons vers un format plus court en général. Et pour moi, c’était la première fois que j’écrivais des épisodes aussi courts et j’ai tellement apprécié. C’était très amusant de l’écrire, car il faut y mettre beaucoup d’informations ou d’émotions en 22 minutes. Et quand vous regardez une série pendant quatre à cinq minutes, vous avez terminé après un épisode, peut-être deux, mais ce format vous ne pouvez pas vous arrêter. C’est comme si vous vouliez en voir un de plus. Juste un de plus. Et il est deux heures du matin. Donc je pense que ce format est ce que nous verrons de plus en plus sur des services tels que Netflix. J’ajoute une réflexion personnelle, j’ai regardé cette série appelée Cobra Kai sur Netflix. C’est beau, je l’ai beaucoup aimé, et il ne s’agit que d’épisodes de 30 minutes et vous ne pouvez pas arrêter de les regarder parce que c’est tellement bon et que c’est tellement bon de raconter des histoires. Et donc je pense que nous verrons beaucoup plus ce format plus court à l’avenir”.

 

Cryptid à voir sur Salto.

Exit mobile version