Site icon Lubie en Série

DANS LEUR REGARD : désignés coupable !

dans leur regard when they see us avis série netflix

Raconter une injustice, interroger sur une injustice, c’est aussi le devoir de certaines mini-séries. Elles retracent en quelques épisodes une histoire réelle avec une fin plus ou moins heureuse. Dans Leur Regard ou When They See Us d’Ana Duvernay est mini-série de quatre épisodes disponibles sur Netflix. Cette mini-série produite par Oprah Winfrey met en lumière un scandale judiciaire qui a eu lieu dans les années 90 et a coûté 16 ans de la vie de cinq hommes innocents.

Cette affaire est surnommée « Central Park 5 » . En 1989, une jeune femme Trisha Meili qui faisait son jogging à Central Park est retrouvée quasi inanimée, violée et couverte de blessures. Mais ce soir-là, il y avait des échauffourées à Central Park, cinq jeunes, 4 Afro-américains et un latino, (Kevin Richardson,Yusef Salaam, Korey Wises, Antron McCray et Raymond Santana) ont été désignés comme les coupables de cet acte de barbarie en gang. La procureur Linda Fairstein (interprétée par la merveilleuse Felicity Huffman qui tient un rôle pas évident et assurément détestable) va tout faire pour que ces jeunes endossent les responsabilités quitte à leur faire faire avouer un crime dont ils ne sont pas responsables aux policiers. Ce n’est que 16 ans plus tard qu’ils sont libérés suite aux aveux de Matias Reyes, le véritable coupable et violeur multi-récidiviste ! Selon la légende, Matias Reyes aurait confessé son crime en 2002 après avoir croisé Korey Wise dans les couloirs d’une prison. Pris de remords, le véritable coupable aurait tout avoué à la police permettant ainsi de libérer les cinq innocents…

Quand j’ai enchaîné les quatre épisodes, je me disais sans cesse : « ce n’est pas possible aux États-Unis d’Amérique, il y a une justice, on n’accuse pas des innocents ». Dans leur regard est mini-série aussi terrifiante que nécessaire. Une affaire clairement emprunte de racisme. Ces hommes n’avaient pas à être accusés sans véritable preuves. L’enquête de la police menée par Linda Fairstein a été hâtive et bâclée. Les ADN ne correspondent pas et l’enquête se poursuit !!! Ces hommes qui avaient entre 14 et 16 ans au moment de leur arrestation, ont perdu 16 ans de leur vie pour un crime qu’ils n’ont pas commis. C’est impensable et à une époque pas si éloignée de la nôtre. Cette mini-série dépeint cette tragédie avec justesse sans faire dans le larmoyant même si parfois la narration est confuse. On ne sait plus qui on suit et qui accuse qui ? Mais ce qui est certains, c’est la force de l’histoire et le jeu des acteurs remarquables.

Si vous ne savez pas quoi regarder sur Netflix et que vous avez envie de vous informer, Dans Leur Regard est une mini-série à voir. Attention ! On ne sort pas indemne de cette histoire surtout quand on découvre les portraits de ceux qui ont subi cette injustice. Personnellement, de ma petite France, étant née à l’époque des faits, je n’avais jamais entendu parler de cette affaire et je le regrette. Sachez que Linda Fairstein, maintenant, auteur de roman criminel fait l’objet d’une pétition voulant lui interdire de publier ces livres. A la fin de la mini-série Dans Leur Regard, Netflix vous propose une émission spéciale d’Oprah Winfrey pour revenir en détails sur l’affaire avec les principaux protagonistes de l’affaire Central Park 5.

 

Korey WiseWhy you so nice to me, man?
Prison Guard : I got a boy back home. If what happened to you happened to him, well I’d want to know somebody’s treating him like a human being.

Korey Wise : Pourquoi es-tu si gentil avec moi, mec ?
Gardien de prison : J’ai un fils à la maison. Si ce qui t’arrive, lui arrivait, eh bien j’aimerais savoir que quelqu’un le traite comme un être humain.

Quitter la version mobile