You are currently viewing No Offence saison 2 toujours irrévérencieuses ces policières !

No Offence saison 2 toujours irrévérencieuses ces policières !

Vivienne Deering  ou Viv pour les intimes de la saison 1, n’a pas changé, elle est toujours très franche et irrévérencieuse mais c’est aussi sa force et pour ça qu’on l’aime ! Dinah (Elaine Cassidy) et Joy (Alexandra Roach) sont aussi toujours là avec leur caractère. Puis, les gars de la bande sont toujours au poste Spike (Will Mellor) et le Professeur Randolf Miller (Paul Ritter), légiste excentrique bipolaire. L’alternance comédie et drame est également au rendez-vous, c’est la spécificité de l’auteur Paul Abbott qui gère du main de maître le balancier.

Dans cette saison 2, ce n’est pas une histoire de tueur en série qui préoccupe notre équipe de choc mais une histoire de gang. Deux clans s’opposent le clan Attah dirigé par la redoutable Nora Attah et le clan des irlandais, dirigé par Earl Kennedy. Leur trêve relative prend fin quand lors de l’enterrement d’un membre du clan Attah, une bombe explose. Viv doit alors essayer de trouver un accord entre les clans pour éviter une guerre de gang en plein Manchester.

 

No offence saison 2 avis

Même si on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de la saison 1 de No Offence, cette saison 2 n’est pas renversante. Disons que rentrer dans cette histoire de gang n’est pas une mince affaire. J’avoue cela m’a pris quelques épisodes et je crois que je n’ai jamais réellement accroché à cette histoire. Cependant, les à-côtés sont appréciables comme les petites enquêtes parallèles invraisemblables comme la bataille féroce entre une mère et son fils afin de savoir qui a enterré le plus de corps sous le crématorium. Improbable mais No Offence ! Ce sont souvent les moments d’humour qui font le charme de la série plus que son enquête policière. Même si l’ennemie numéro Nora Attah jouée par Rakie Ayola a du charisme. On en vient presque à l’apprécier mais pas autant que Viv parce que Joanna Sanclan est merveilleuse dans son rôle qu’elle revêtit sans difficultés en saison 2. Quant aux deux autres acolytes, si Joy attire la sympathie et elle sera mise à rude épreuve la douce Joy, Dinah, je ne parviens toujours pas à m’attacher à elle. Même dans cette saison 2, ce personnage ne parvient pas à me toucher et pourtant, elle a de la compassion. En effet, je trouve que c’est un mix raté entre Viv et Joy. Dinah a le côté badass de Viv et la sensibilité de Joy mais l’entre-deux fonctionne moins bien.

No Offence continue en saison 2 à apporter une touche de fraîcheur et d’audace à l’anglaise dans le genre policier mais malgré un casting au top, l’affaire de gang en fil rouge de la saison ne parvient pas à captiver sur la longueur. Heureusement, les digressions permettent de respirer et de sourire un peu.

 

Ma note saison 2 :

 

En savoir plus sur No Offence

 

Saison 2 sur France 2 !

 

 

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire