S05E03 – épisode hommage à Cory Monteith alias Finn Hudson dans Glee

the quarterback

Carole: You know, when I would see that stuff on the news, I would shut it off because it was just too horrible to think, but I would always think, ‘how do they wake up every day?’ I mean, how do they…how do they breathe, honey? But you do wake up. And for just a second, you forget. And then, oh, you remember. And it’s like getting that call again and again, every time. You don’t get to stop waking up. You have to keep on being a parent even though you don’t have a child anymore.
Tu sais, si j’avais vu ça aux infos, j’aurais éteint la télé parce que c’est trop horrible d’y penser, mais j’y aurai toujours pensé : « Comment font-ils pour se lèver tous les jours ? » Je veux dire, comment font-ils… comment font-ils pour respirer, chéri ? Mais, tu te lèves quand même. Et le temps d’une seconde, tu oublies. Et alors, oh, tu te souviens. C’est comme si tu recevais ce coup de téléphone encore et encore, tout le temps. Tu ne peux pas ne plus te léver. Tu dois continuer à être un parent même tu n’as plus d’enfant.

 

Glee S05E03

Coach Beiste: He’s dead. And all we’ve got left is his voice in our head. I’m sorry, but it’s time. You’ve gotta be your own quarterback.
Il est mort. Et tout ce qu’il nous reste, c’est sa voix dans notre tête. Je suis désolé, mais il est temps. Tu dois devenir ton propre quarterback.


glee the line puckPuck: You know what’s trippin’ me out? It’s this line between the two years. That’s his whole life. Everything that happened is in that line.
Vous savez ce qu’il me perturbe ? C’est cette ligne entre ces deux années. C’est sa vie entière. Tout ce qu’il a vécu est dans cette ligne.
Bieste: What are you gonna do with your line now, Puckerman?
Qu’est-ce que tu vas faire avec ta ligne maintenant, Puckerman ?
Puck: I’m gonna make a man of myself. Figure if I don’t have Finn, I need an army to help me.
Je vais faire de moi un homme. J’en ai déduis que si je n’avais plus Finn, j’ai besoin d’une armée pour m’aider.
Bieste: Are you serious? The army?
Tu es sérieux ? L’armée ?
Puck: Air force, actually. Thought maybe I could be a top gun.
Air Force, en réalité. J’ai pensé que je pouvais être un « top gun ».
Bieste: I think they were actually naval aviators in that movie.
Je pense à vrai dire qu’il étaient aviateurs navals dans les films.
Puck: You know, if Finn was around, I’d just let him keep pointing me in the right direction. Now it’s up to me to figure it all out.
Tu sais, si Finn était là, je l’aurais laisser continuer de me pointer la bonne direction. Maintenant, c’est à moi de tout résoudre.
Bieste: Proud of you, ya know? Just don’t get shot, ok?
Fière de toi, tu sais ? Juste ne te fait pas tirer dessus, ok ?
Puck: Thanks Coach. Keep watering that tree.
Merci Coach. Continuer à arroser l’arbre.
Bieste: You got it. Have a good line.
Compte sur moi. Aie une bonne ligne.

lea glee tributeRachel: I had it all planned out. I was gonna make it big on Broadway and maybe make a Woody Allen movie. And then when we were ready, I would just, come back and he’d be teaching here and I’d walk through those doors and I would just say ‘I’m home’ and then we would live happily ever after.
J’avais tout planifié. J’allais faire les choses en grand Broadway et peut-être jouer dans un film de Woody Allen. Et alors, quand je serais prête, j’aurais juste, à revenir et il serait entrain d’enseigner ici et j’aurais traversé toutes ses portes et j’aurai juste dit « Je suis à la maison » et alors, nous aurions vécu heureux pour toujours.