Le commencement de la bataille pour le contrôle de l’ordinateur

halt and catch fire série

Synopsis : Texas, la Silicon Prairie au début des années 1980. L’IBM PC domine alors le secteur du “personal computer”. Mais l’appareil souffre d’une “faille” qui permet à des bricoleurs de génie de fabriquer le leur… Dans ce domaine où tout évolue à une vitesse infernale, les lois protégeant les brevets ont du mal à suivre, laissant le champs libre à l’espionnage industriel.Ancien cadre d’IBM, Joe McMillan, visionnaire et jusqu’au boutiste, travaille à présent pour l’entreprise Cardiff Electric, qu’il veut convaincre de se lancer dans l’aventure PC. Il aimerait que Gordon Clark, un brillant ingénieur, soit de l’aventure. Avec sa femme Donna, Gordon avait réussi à construire son propre ordinateur mais ce fut un échec. Joe tente également de séduire Cameron, une jeune prodige, électron libre et un peu tête brûlée. (source : Canal+)

NB : Le titre “Halt And Catch Fire” fait référence au sigle informatique HCF, une commande de l’ordinateur censée arrêter toutes ses fonctions.

Pourquoi regarder Halt and Catch Fire ?

  • des influences de Breaking Bad
  • l’acteur Lee Peace de Pushing Daisies
  • Le far west de l’informatique
  • série d’époque 1980

Avis : Le pilote est très bien construit et donne l’impression que les trois personnages principaux (Joe, Gordon et Cameron) que l’on nous présente, ont un énorme  potentiel ! Au téléspectateur de le découvrir en restant fidèle à la série. Halt and Catch Fire s’intéresse aux débuts de l’informatique : une époque où tout est à imaginer avec l’ordinateur et la guerre entre les sociétés dans le secteur est rude. L’idée c’est qu’il y a des nouvelles frontières à explorer pour les protagonistes mais il y a aussi des risques : c’est à la fois dangereux et excitant. D’ailleurs, la scène finale réunissant Joe, l’ambitieux, Gordon, le frustré et Cameron, la rebelle, laisse entendre que ces individus ont beaucoup de chose à offrir.

Un autre personnage est intéressant du point de vue narratif, il s’agit de Donna, la femme de Gordon, elle rappelle le personnage de Skyler dans Breaking Bad. Pour info, Melissa Bernstein est productrice exécutive de Halt and Catch Fire, auparavant, elle avait cette fonction pour Breaking Bad, ce qui peut expliquer quelques clins d’oeil dans son nouveau projet. Donna ne sera pas celle qui freinera son mari, même si elle a peur pour sa famille, elle choisit de faire un pacte avec son mari pour qu’il puisse réaliser son rêve. Kerry Bishé, son interprète est touchante et charismatique dans le rôle.

Seul bémol de la série, le langage informatique qui n’est pas toujours accessible pour des non-initiés. J’ai en tête une expérience entre Gordon et Joe dans un garage qui m’a laissé perplexe : quelques éléments m’ont échappé. Bref, ce n’est pas une série sur l’informatique, c’est une série sur des outsiders prometteurs. A suivre.

Pilote convaincant
voir la classification des pilotes ici

Diffusion : CANAL+ Séries en VOST à 21h30 à partir du mardi 3 juin en simultané des USA !