fbpx

Actualité meilleure série

La fin de The Good Wife

ABOUT THE AUTHOR

Lubiie

Plus de 10 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival, intervieweuse aux multiples questions en séries ou chroniqueuse radio. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

( 4 )
  • LILA

    Cette série est supposée être une apologie de la femme libérée, de « son émancipation » comme dit le producteur.
    Alors que les choses soient claires ; CETTE SERIE N EST PAS L HISTOIRE D UNE FEMME QUI S EMANCIPE 
Attention SPOIL :
    Je considère notre héroïne comme une marionette manipulée par les hommes qui l’entourent , entre Eli qui dicte sa vie amoureuse en l’empêchant de vivre le grand amour avec Will, sa vie professionnelle avec l’election pour être procureur, son image avec les show tv qu’elle est obligé de faire , son couple avec Peter qu’il ne cesse de mettre en avant avec son soit-disant amour. 
Ensuite nous avons Peter, son mari qui nous est tantôt sympathique tantôt insupportable tant il est ivre de pouvoir. Lui l’utilise sans scrupule pour redorer son image de marque pour ses elections pour ressembler à « Bill et Hillary » ainsi que support psychologique pour traverser les épreuves de SA vie. Rarement là pour les siennes il lui est néfaste et se garde bien de s’excuser ou avoir des remords pour ce qu’il lui fait subir (par ex la fraude électorale d’Alicia qui a trafiqué puis la laissée dans la moise seule) 
Will, son amoureux, lui aussi n’est pas tout blanc. Il est son supérieur hiérarchique et ça se sent dans leur relation et la façon dont il la traite. Même s’il fantasme sur elle. Il reste le plus bienveillant de tous mais lorsqu’elle décide de voler de ses propres ailes il part dans une Vendetta pour exterminer son cabinet.
    Enfin nous avons aussi une femme, Diane, on sent qu’elle apprécie plus la notoriété d’Alicia que de ses capacités pro. Elle n’a aucune honte à dire qu’elle souhaite utiliser son nom de famille pour attirer les clients alors qu’elle a déjà été associés avec elle au paravent et connait donc ses performances de manager. 

La gifle de la fin et l’abandon de son amoureux du moment est le summum. A quoi penser le réalisateur ? Il partait que cette gifle était le symbole d’un reveille spirituel et de sa personnalité . Que nenni ! C’est une humiliation totale , sans fondement qui plus est ! Diane était dans l’erreur au procès de Peter, elle qui prone l’intérêt du client avant la morale et les sentiments , elle a privilégié l’intégrité de son mari (à la retraite) au risque de faire prendre 10 ans de prison à son client (Peter).
    A la rigueur le seul moment où elle s’émancipe vraiment est lorsqu’elle bosse seule de chez elle ou avec sa nouvelle collègue, expérience qui se termine par un échec financier en quelques mois .. Quel message pour les femmes entrepreneurs …

    Répondre
  • Mardi Gras : déguisez-vous en personnages de séries ! - Lubie en Série

    […] pieds et des mains pour trouver les éléments de votre costume. Pour les demoiselles, un costume The Good Wife est idéal. Pour cela, il vous faut un tailleur jupe/veste rouge, des talons noirs et une perruque […]

    Répondre
  • [Pilote] Braindead - Lubie en Série

    […] les créateurs de The Good Wife : Robert et Michelle […]

    Répondre

LEAVE A COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>