Lubie en Série

Il y a quelque chose à explorer dans La Forêt, la série !

Promenons-nous dans les bois, Pendant que le loup n’y est pas… Mais dans La Forêt, les bois ne sont pas sûrs et le loup y est ! En effet, tout bascule à Montfaucon, village paisible des Ardennes quand une adolescente, Jennifer, disparaît. L’enquête est confiée au lieutenant Virginie Musso, qui vit là depuis toujours, et placée sous les ordres du capitaine Decker, fraîchement muté sur place. La professeur de français, Ève Mendel, très proche de ses élèves, s’implique immédiatement dans l’affaire, au risque de faire ressurgir un lourd passé…

Présentée au Festival Séries Mania saison 8 ainsi qu’au Festival de la fiction de La Rochelle à chaque fois deux épisodes, j’avais entendu que de bons échos de cette série France 3. Intriguée, j’avais envie de découvrir le mystère de La Forêt. Voilà, chose faite et pas trop déçue de la balade pour un policier français. L’enquête est réellement complexe et elle est cohérente.

Cependant, ce que j’ai plus apprécié, en dehors de l’enquête policière, ce sont les sujets sociétaux transverses évoqués dans La Forêt, le type de sujets très peu abordés dans les fictions françaises parce que dérangeants. En effet, Jennifer, Océane et Maya, les trois adolescentes clefs de cette histoire sont loin d’être des enfants de cœur et certaines sont prêtes à tout pour sortir de leur village. Je ne peux pas vous dévoiler les sujets en question précisément mais il fallait oser sur une chaîne nationale. En fait, en choisissant d’aborder des thèmes tabous tout en ne montrant que le strict minimum (rappel chaîne grand public), France 3 continue dans sa lancée de l’audace que l’on peut voir entre autres avec ses téléfilms comme Manon, 13 ans pour Toujours, Le Viol ou La Consolation. Des sujets dont on ne parle pas ou peu et là, les séries embrayent le pas en fiction française même si Un Village Français a déjà mis à plat pas mal de tabou concernant la guerre principalement. France 3 a également fait l’acquisition en deuxième fenêtre (après Canal +) de séries étrangères au sujets violents comme Happy Valley.

La Forêt, ça reste un policier mais qui a le mérite de nous embrouiller assez pour rendre l’enquête plus intéressante et les personnages sont un peu plus creusés que dans le policier français traditionnel. Par exemple, le personnage d’Eve Mendel a bénéficié d’une attention particulière. Cependant, même si on aime bien le fait que la prof de français aide l’enquête de part sa proximité avec ses élèves, son passé n’est pas si passionnant. Bref, passons. Le casting tient la route, je n’ai pas vu de gros problème de jeu. Mention Spéciale pour Suzanne Clément que j’ai trouvé plutôt remarquable dans son rôle de Virginie Musso, elle a des petits airs d’Olivia Colman, je trouve (Broadchurh). Après les dialogues ne brillent pas et l’émotion n’est pas ce qui domine, on reste dans le contexte résolution d’enquête avant tout.

 

Ma note La Forêt :

 

 

La Forêt : pariez sur le coupable ?

Et si on pariez sur le coupable ? France 3 en partenariat avec Winamax est partie d’un constat lorsqu’on regarde une série il y a toujours quelqu’un qui vous dit  ” Je te parie que c’est lui le coupable” Qui n’a jamais prononcé cette phrase en regardant une série policière à l’enquête complexe ? L’idée c’est que chaque téléspectateur puisse prendre de vrais paris (gratuits évidemment) sur l’identité du coupable comme pour un match de foot !

Tout commence le 21 novembre à 20h55, connectez-vous sur le site www.lacotedususpect.fr où vous pouvez faire vos paris et voir la cote du suspect. Les cotes évolueront en Live en fonction de l’intrigue et des actions plus ou moins suspectes des personnages. Attention ! Vous avez le droit de parier 5 fois par épisode.

Les meilleurs enquêteurs pourront remporter des cadeaux sympathiques comme un Ipad, une GoPro ou un week-end dans une cabane en forêt.

A voir sur France 3 !

 

 

 

Exit mobile version