Lubie en Série

THE CROWN saison 4 : la Princesse et la dame de fer, deux femmes au caractère royal !

Plus on avance dans The Crown, plus les années que l’on connaît le plus et le mieux arrivent. Ces deux femmes de caractère qui vont mener la danse dans cette saison 4. Deux icônes du Royaume-Uni : la première femme Première Ministre du pays, Margaret Thatcher et la princesse la plus adorée de tous le pays, Diana Spencer. Mais, c’est surtout deux femmes qui vont bouleverser la monarchie anglaise : l’une politiquement et l’autre protocolairement. Notre héroïne, Elizabeth II, va être bien chahuter dans cette saison 4 et elle ne s’attendait pas à ce que le contestataire soit féminin…

Olivia Coleman © Des Willie / Netflix

 

THE CROWN : une saison 4 toujours royale !

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai dévoré cette saison 4 de The Crown sur Netflix. Rien à dire la qualité est au rendez-vous. Chaque épisode est un véritable bonbon. Tout est soigné les costumes, les décors, les transformations et les dialogues. Comme à son habitude, The Crown focalise sur un événement marquant de la Monarchie Windsor avec des épisodes plus politiques centrés sur les relations entre Margaret Thatcher et la Reine ou bien des épisodes plus intimes comme le couple Charles et Diana. The Crown est une des rares séries qui parvient à garder son niveau de qualité au fil des saisons. La saison 4 est tout aussi bonne que les 3 précédentes. Ce n’est pas évident de maintenir la qualité saison après saison et The Crown parvient à maintenir sa couronne droite en offrant aux téléspectateurs des saisons royales.  Un grand bravo à l’équipe anglaise derrière ce joyau !

 

Mes épisodes favoris :

 

Gillian Anderson © Des Willie / Netflix

Gillian Anderson est La Dame de Fer !

Il est loin le temps de Scully et Mulder ! Depuis X-Files, Gillian Anderson a fait du chemin et elle a prouvé qu’elle pouvait jouer tous types de rôle. Cependant, même si c’est une actrice de grand talent, Margaret Thatcher n’est peut-être pas sa meilleure réussite. En fait, même si la transformation physique est réussie, Gillian Anderson exagère trop sur l’accent de Margaret Thatcher et elle semble tellement faire d’efforts pour y parvenir que l’émotion a dû mal à transparaître. C’est flagrant lors d’une audience avec la Reine dans le dernier épisode. Au début, j’ai cru que l’actrice avait fumé 10 paquets de cigarettes avant de prononcer une réplique, donc, curieuse, je suis allée voir les archives des discours de Margaret Thatcher. En effet, la Dame de Fer, de son surnom légendaire, a un timbre de voix très particulier. Il semble bien que Gillian Anderson l’ait un peu trop forcé. Elle a lui a donné un côté un peu trop figé aussi au niveau des lèvres à tel point que je me suis dit que l’actrice devait avoir des douleurs de dingue après chaque prise.

C’est vraiment le seul bémol que je ferai sur cette saison 4 de The Crown. Une fois habituée à cette voix et cette tête un peu figée de Gillian Anderson, on suit l’histoire parfois conflictuelle entre ces deux femmes au pouvoir avec grand intérêt. En effet, Elizabeth II n’aura pas toujours eu une alliée à ces côtés mais surtout une femme loin de l’étiquette. Et un duo tout aussi intéressant à découvrir que les précédents Premier Ministre en place.

 

Emma Corrin © Des Willie / Netflix

Emma Corrin est Lady Di

Un tâche encore plus difficile que d’incarner Margaret Thatcher qui avait de nombreux détracteurs, c’est celui d’incarner la princesse Diana. Une personnalité qui fait l’unanimité dans son pays mais également au-delà des frontières. On se rappelle tous de son enterrement à l’abbaye de Westminster où 2 millions d’anonymes étaient présents. Sans compter sur l’audience record au Royaume-Uni avec 32,1 millions de britanniques devant leur poste de télévision et une estimation à 2,5 milliards de téléspectateurs dans le monde ! La lourde tâche revient à la pétillante Emma Corrin.

Emma Corrin est juste parfaite dans le rôle de Diana Spencer. Parfois, on a littéralement l’impression de voir Diana en personne, c’est hallucinant. Il y a des plans où on a l’impression de voir la même personne. Selon moi, Emma Corrin est la révélation de cette saison 4 de The Crown comme Claire Foy le fût pour la saison 1 et 2 de The Crown. Bien sûr, Olivia Coleman est toujours au top mais ça, on le savait avant The Crown. Emma Corrin a su donner vie à la princesse de Galles tant regrettée. L’actrice parvient à capturer l’essence de sa jeunesse avec les premiers émois avec Charles et sa souffrance en devenir. Elle est fabuleuse à tel point que j’attendais avec un peu plus d’impatience les épisodes qui mettaient en scène le couple princier et je dois dire que mes épisodes préférés, s’il faut en choisir, sont ceux avec la Princesse Diana. Alors, certes, le portrait de Charles est peu glorieux. Du petit enfant pour qui on avait tant de peine dans la saison 2 martyrisé par ces camarades de pension, Charles devient un mari odieux et jaloux que l’on maudit de plus en plus au fil des épisodes. Néanmoins, mention spéciale à Josh O’Connor qui joue extrêmement bien le rôle du prince Charles. L’acteur parvient à capter les attitudes du prince, c’est assez impressionnant. Vous l’avez compris, l’entrée en scène du personnage de la princesse Diana était très attendu et cette entrée est réussie grâce au travail incroyable de la très prometteuse Emma Corrin.

Ma note :

 

The Crown saison 4 à voir sur Netflix

Exit mobile version