About-a-boy

Synopsis : Will Freeman mène une parfaite vie de célibataire sans emploi. C’était sans compter sur Fiona, sa nouvelle voisine, qui emménage accompagner de son fils de onze ans : Marcus. Si dans un premier temps, la relation de Will et Marcus est conflictuel, l’adulte découvre que sa côté auprès des femmes remonte inexorablement lorsqu’il est accompagné du jeune garçon. Will propose alors un marché à Marcus : laisser ce dernier s’inviter chez lui quand il en a envie et en échange, il devra accepter de se faire passer pour son fils… (source allociné.fr)

 

Pourquoi regarder About a boy ?

  • Si vous avez aimé l’histoire du film du même nom avec Hugh Grant (2002)
  • ou le roman de Nick Hornby (1998)
  • amitié adulte/enfant

SPOILERS

Avis : L’histoire de About a boy semble bien plus adaptée à un film (ou roman car à l’origine c’est un ouvrage de Nick Hornby) qu’à une série. Dfficile de ne pas envisager une certaine lassitude dans cette amitié improbable entre Will Freeman (David Walton), célibataire sans emploi et ce petit garçon, Marcus (Benjamin Stockman), vivant avec sa mère seule Fiona (Minnie Driver). Et pourtant, c’est Jason Katims qui en est le créateur, celui-là même qui est producteur exécutif de Parenthood et de feu Friday Night Lights et Roswell ! La création lui reussit moins ? Peut-être ? En tout cas, cette série dégouiline de bons sentiments à tel point qu’on assiste à des scènes inimaginables comme le personnage de Dakota (Leslie Bibb) croyant fermement à l’invention de Will sur son potentiel fils. De plus, l’actrice Minnie Driver n’est pas crédible dans son rôle de mère célibataire pleurnicheuse et il n’y a aucune alchimie avec David Walton donc leur tension « amour/haine » ne fonctionne pas ! Bref, une comédie trop simplette avec sujet pouvant vite devenir lassant.

 

Pilote rédhibitoire
voir la classification des pilotes ici