You are currently viewing CRUEL SUMMER : Pourquoi en un été Jeannette Turner est devenue la plus méprisée des Etats-Unis ?

CRUEL SUMMER : Pourquoi en un été Jeannette Turner est devenue la plus méprisée des Etats-Unis ?

Il y a des étés dont on se souvient comme des parenthèses de vie enchantées et d’autres que l’on souhaite oublier… Jeannette Turner aurait voulu ne jamais vivre l’été 1995. CRUEL SUMMER raconte en 10 épisodes le pire été de Jeannette Turner mais pas uniquement la série relate l’histoire sur trois temporalités différentes, trois étés : 1993, 1994 et 1995. Cette série diffusée sur Freeform aux Etats-Unis et Amazon Prime Video en France, s’intéresse à une petite ville du Texas où l’adolescente ultra populaire Kate disparaît subitement. Apparemment sans lien de parenté, une fille nommée Jeanette Turner passe du statut d’adolescente discrète et maladroite à la fille la plus populaire de la ville, mais en 1995, elle est devenue la personne la plus méprisée d’Amérique… Cette histoire a été imaginée par Bert V.Royal dont c’est la première série. Parmi les producteurs exécutifs, le créateur de série novice peut compter sur l’actrice Jessica Biel. Côté casting, Kate Wallis est interprété par Olivia Holt et Jeannette Turner par Chiaria Aurelia. Cruel Summer aura une saison 2. Découvrez ce qui ce qui s’est passé cet été-là ?

 

Pourquoi regarder la série CRUEL SUMMER ?

Une série addictive ! Dès le pilote vous allez être happé par l’intrigue. Il faut dire que l’accusation qui porte sur Jeannette Turner est tellement scandaleuse. Une fois que vous savez la raison, il est quasi impossible de ne pas poursuivre.

Deux héroïnes, deux menteuses ? Faut-il croire Kate Wallis, la jeune adolescente qui s’est fait enlevée ou Jeannette Turner, l’innocente jeune fille que Kate accuse ? Chacune a une version de l’histoire et chacune prétend détenir la vérité.

Retour dans les années 90 savoureux ! Trois temporalités 1993,1994 et 1995 qui donnent une saveur particulière à cette série. Loin des technologies, l’histoire qui lie Jeannette et Kate lui donne un ton unique.

cruel summer série
Olivia Holt & Chiara Aurelia © Freeform

 

Au départ, on regarde le premier épisode tranquillement en essayant de savoir où on veut nous emmener avec ces trois temporalités limite on attend le cadavre. Mais, Cruel Summer fait bien mieux et sans cadavre ! À la fin du pilote, l’appel a poursuivre la série est tellement irrésistible qu’il est quasi impossible de résister. Cette série devient alors une addiction ! En effet, l’idée de savoir que Jeannette aurait pu voir Kate en captivité et n’aurait rien fait pour la sauver est juste immorale. En plus, elle lui vole sa vie ! Mais qui faut-il croire Kate ou Jeannette ? Parce que oui la jeune fille enlevée n’a pas l’air de tout dire sur sa captivité. Mais ce qui ne veut pas dire que Jeannette est blanche comme une colombe. Pour l’amour de sa vie de fille populaire, Jeannette est prête à faire des choses incroyables. Ce doute constant sur les deux protagonistes principaux est fascinant et ultra captivant. En plus, Cruel Summer parvient à vous surprendre jusqu’à la fin avec une scène finale explosive et l’histoire de Kate prend des rebondissements surprenants. En fait, c’est appréciable car l’action ne choisit l’évidence et l’intrigue parvient à nous tenir en haleine jusqu’au bout. Si le côté adolescent peut en refroidir certains, laisser sa chance à la série car même s’il y a un côté ado, il n’est pas prédominant et n’enlève en rien au charme de l’intrigue. Cette série est l’addiction sérielle dont vous avez besoin cet été !

 

Ma Note :

Cruel Summer – Amazon Prime Video

 

En savoir plus sur Olivia Holt à travers une autre série Amazon Prime Video

 

Lubiie

Plus de 10 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival, intervieweuse aux multiples questions en séries ou chroniqueuse radio. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire