You are currently viewing Sirènes saison 2 : la malédiction de la mer !

Sirènes saison 2 : la malédiction de la mer !

Après avoir dévorée la saison 1 de Sirènes sur SFR Play, je me suis enfin attaquée à la saison 2. Même si ma théorie n’est pas totalement confirmé, le mot « sirène » ne sera jamais prononcé, il y a toujours ce côté mystique de la série qui fascine toujours autant à tel point que Noam, la fille de Shelli attirée par la mer, je suis attirée par la série…

Shelli est censée poursuivre son enquête sur les migrants mais elle abandonne rapidement l’affaire afin de partir à la recherche de sa petite fille Noam enlevée. La petite Noam qui montrait déjà en saison 1, une fort attrait pour la mer. En fait, la série nous embarque davantage dans le mystique en saison 2. Maintenant, c’est acté il y a du surnaturel dans cette affaire. La question est de savoir ce qu’il s’y passe concrètement, quelle est la fameuse malédiction de la famille.

 

La malédiction de la mer

Ce qui est admirable dans Sirènes, c’est l’art de vous faire des révélations sans vraiment en faire. Au fur et à mesure des épisodes de la saison 2, vous comprenez des brides de l’énigme sans véritablement comprendre ce qui se passe. « La mer, la mer, la mer » est le mot constamment répété mais on ne vous dit pas pourquoi la mer a tant d’attrait pour ces jeunes filles. Tout ce que l’on sait que ces filles sont attirées par la mer comme un aimant et que ce serait un lieu de bonheur pour elle. Par exemple, Lily, fille de Ronit, la soeur d’Uzi, ne cessera de parler en énigme et dire que Noam a besoin de la mer et que c’est le lieu idéal pour qu’elle s’épanouisse. Mais aucun terme n’est posé sur cette malédiction, même si la figure de la sirène vient en tête. Après tout c’est le titre français c’est « sirènes » mais en anglais c’est « virgins » qui signifient « vierges » et la traduction du titre hébreu « Betoolot » (בתולות) signifie « vierges ». Peut-être que la traduction française est trompeuse ? Cependant, la virginité est souvent associée au mythe de la sirène donc ça se recoupe d’une certaine façon. Par exemple, quand Uzi et Lily échangent sur la malédiction, on meurt d’envie qu’Uzi prononce le mot de « sirène » mais il ne le fait pas, c’est « la mer » qui ressort tout le temps. On sait alors que Maïa est partie pour la mer et qu’Uzi l’a laissé partir. Mais pourquoi Shelli, sa soeur jumelle n’a jamais ressenti cet appel ? Mystère, elle se rattrape sur la fin, on va dire… Puis, on ne sait pas qui a tué Maïa à vrai dire qui a coupé la langue de la sirène ?

La saison 2 se penche sur la mythologie de la malédiction et on nous parle de Layla, la grand-mère de Shelli que son mari attaché à son lit pour qu’elle ne parte pas à la mer. Tout un tas de légendes nous sont contées nous emmenant jusqu’en Iran. La saison 2, c’est véritablement l’explication du mythe, comprendre le surnaturel. Mais à vrai dire, on ne comprend pas tout dans cette affaire et à la fin de la saison 2, on ne saisit pas tout. Il faut dire qu’il y a beaucoup mystères qui restent en suspens et qui donnent  envie d’avoir une saison 3. Mais, bon la fin de saison est assez logique Noam suit son destin et part dans la mer et sa mère, Shelli, la rejoint également après avoir lutté pour que sa fille n’y aille pas.

Je ne parviens pas à savoir si Sirènes a une saison 3 mais il y aurait des suppositions sur le net en ce sens. Mais rien de confirmer dans une langue que je comprenne. Donc, pour le moment la série débutée en 2014 ne possède que deux saisons.

Note saison :

Lubiie

Plus de 10 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival, intervieweuse aux multiples questions en séries ou chroniqueuse radio. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire