You are currently viewing THE BEAR : Pourquoi Jeremy Allen White devait porter la toque de chef ?

THE BEAR : Pourquoi Jeremy Allen White devait porter la toque de chef ?

Venez goûter les plats du chef Carmy Berzatto au restaurant the Original Beef of Chicagoland. Un lieu où en cuisine, on s’appelle tous chefs ! Voici l’ambiance de THE BEAR, une série FX proposée sur Disney + Star en France. Crée par Christopher Storer qui officie également en tant que producteur délégué, les 8 épisodes de The Bear : sur place ou à emporter raconte l’histoire du chef Carmy Berzatto. Suite au suicide de son frère, le jeune chef issu de l’univers de la haute gastronomie, rentre à Chicago afin de reprendre la direction de la sandwicherie familiale : The Original Beef of Chicagoland. A mille lieues du monde où il évolue habituellement, il doit trouver un équilibre entre les réalités écrasantes de la gestion d’une petite entreprise, une brigade obstinée voire récalcitrante, des relations familiales tendues, le tout en se débattant avec les conséquences inhérentes au décès de son frère. Alors que le jeune chef lutte pour donner un nouveau souffle à la boutique et s’épanouir lui-même via d’autres challenges, son salut pourrait bien provenir de l’équipe opiniâtre qui travaille avec lui en cuisine. Pleine de ressources insoupçonnées, dévouée, elle est animée d’un vrai esprit de famille. A la différence près qu’il ne s’agit pas d’une famille de sang, mais d’une famille de cœur…

 

Pourquoi regarder la série THE BEAR ?

Parce que la toque de chef va si bien à Jeremy Allen White ! Le comédien devait être le rôle principal d’une série et c’est chose faite. Après nous avoir régalé dans le rôle de Lip Gallagher pendant 11 saisons de Shameless, Jeremy Allen White enfile le rôle d’un chef de cuisine avec un autre personnage torturé Carmy Berzatto. Pour ce rôle, Jeremy Allen White a travaillé un mois dans un restaurant californien du nom de Pasjoli.

Les coulisses d’une vraie cuisine de Chicago ! La série se serait inspirée pour son restaurant fictif The Original Beef of Chicagoland du restaurant Mr.Beef de Chicago qui lui est bien réel et réputé. Ce qu’on voit dans la série c’est la réalité de ce type de restauration au quotidien et les galères que cela engendre. C’est une véritable immersion tonitruante dans cet univers de la cuisine de quartier.

Une histoire de famille en deuil ! C’est le fil conducteur de la série, la mort du frère de Carmy. Comment lui et sa famille parviennent à continuer de vivre malgré le deuil. Carmy doit faire avancer sa petite entreprise et son équipe.

 

 I refer to everybody as Chef because it’s a sign of respect.
 J’appelle tout le monde Chef parce que c’est un signe de respect.

Carmy Berzatto

 

the bear série
Jeremy Allen White
© Frank Ockenfels/FX

 

Je reconnais que je me suis penchée sur The Bear pour Jeremy Allen White que j’ai toujours trouvé excellent dans Shameless même si parfois son personnage a été mal exploitée lors de quelques saisons. En plus, je m’aventure aussi dans une arène qui n’est pas ma favorite la cuisine mais bon, goûtons, n’est-ce pas ? Que de bruit dans The Bear ! Mes oreilles en sont pleines. Je crois que c’est la série la plus bruyante que j’ai jamais vu à tel point que j’ai dû jongler avec le son pour éviter de perdre l’ouïe. En même temps, c’est l’ambiance cuisine de resto de quartier à Chicago. On y est en plein de dedans. Même si il y a des thèmes intéressants qui sont explorés, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages même celui de Jeremy Allen White qui reste le plus intéressant de tous. Il faut dire que son cousin interprété par Ebon Moss-Bachrach est insupportable et le personnage de Sydney (Ayo Edebiri) est insignifiant alors qu’elle essaie de se faire une place. Puis, je dois dire que Carmy, le personnage de Jeremy Allen White m’a tellement fait penser à Lip Gallagher. Carmy est intelligent mais ne se sert pas ses capacités, il a un problème d’addiction et il représente cette figure du leader qui donne de bons conseils. Ils sont un peu trop similaires Carmy et Lip… Alors parfois, on a l’impression de voir Lip Gallagher à la tête d’un resto qui galère ce qui en soit est plausible. Bref, malgré son authenticité de la vie d’un petit restaurateur de quartier, les personnages de The Bear n’ont pas la force de convaincre de suivre leurs galères.

 

La saison 1 The Bear (8×30′) est disponible sur Disney + Star.
Une saison 2 est commandée.

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire