Au mauvais endroit, au mauvais moment…

Ce billet contient des SPOILERS !!!!

The_Killing_S02E13

Après deux saisons d’enquête, The Killing (US) met fin au suspens et répond à la question posée en début de saison 1 « Qui a tué Rosie Larsen ? » (« Who killed Rosie Larsen »). L’épisode se passe en deux temps: la première partie nous confirme ce qui a été découvert dans l’épisode précédent « Donnie or Marie », Jamie est celui qui a poursuivi Rosie dans les bois et l’a roué de coups et la deuxième partie nous révèle que Terry, la tante de Rosie, est celle qui l’achève en la noyant.

Personnellement, la première partie m’a déçue car on apprend qu’il s’agit d’une simple coïncidence que Rosie ait assisté à un complot. Or, pendant deux saisons on découvre que Rosie a plein de secrets et donc, je pensais qu’elle était là pour une raison qu’elle était au courant de ce complot entre Michael Ames, Chef Jackson et Jamie. Finalement, Rosie est tout simplement une fille rêveuse qui veut découvrir le monde et qui aspire à la liberté. Après une longue tirade expliquant son geste à Darren Richmond, Jamie est abattu d’une balle par Holder. Ce personnage avait de l’ambition et dès le début de la série, on savait qu’il était capable d’aller loin pour gagner même à commettre l’irréparable, c’est pourquoi, il tente sa chance et braque son arme sur Holder mais en vain car cette fois-ci, il perd.

Par contre, la deuxième partie s’est révèlée bien plus intéressante et bien plus tragique. J’ai été surprise de découvrir le rôle de Terry dans ce meurtre.  La scène de l’aveu est poignante et au combien tragique en tout point. Terry exprime sa douleur et son angoisse devant les parents de Rosie effarés et ces mots terribles prononcés par la soeur de Mitch : « I didn’t know! I didn’t know it was Rosie » (« Je ne savais pas ! Je ne savais pas que c’était Rosie »). Certes, Terry ne savait peut-être pas que c’était sa nièce qui était entrain de sombrer mais elle savait pertinemment que dans le coffre de cette voiture se trouvait un être humain innocent… Tout ça pour que le projet Michael Ames se réalise et qu’il puisse avoir assez d’argent pour quitter sa femme et construire sa vie avec elle. Un motif peu glorieux qui accentue le côté dramatique de l’acte de Terry. Rien que pour ça, je suis affreusement époustouflée !

Après un dénouement bouleversant, Darren Richmond choisit lui aussi le côté obscur et répond positivement au discours de Jamie précédent sa mort. Ainsi, le nouveau maire reçoit Ames et Chef Jackson, les deux protagonistes qui ont participé au meurtre d’un jeune fille, ce même meurtre dont il a été accusé et à cause duquel il a perdu l’usage de ses jambes. Alors, il ferme la porte à Gwen et embrasse sa destinée politique avec tous les vices que celle-ci comprend. Quant à la famille Larsen, elle retrouve la paix. Le visionnage en famille du film de Rosie « What I know » était très émouvant et laisse espérer une belle fin pour eux. Enfin, Linden raccroche et laisse son partenaire de crime car il serait peut-être tant de s’occuper de son fils Jack.

A la fin de cet épisode, je ne savais pas quoi penser. J’étais à la fois déçue par le côté accidentel de la rencontre entre Jamie et Rosie et en même temps fascinée par le geste de Terry. Au final, cet épisode propose une fin satisfaisante bien que déprimante. Si on veut résumer The Killing (US), il faudrait reprendre les mots d’Holder « The wrong place, the wrong moment » et vous obtenez le destin tragique de Rosie Larsen.

Pour information, la chaîne AMC ne s’est pas encore prononcée sur le renouvellement de la série pour une troisième saison. Cependant, la nouvelle affaire pour laquelle Holder et Linden sont appelés laisse penser à une suite..?