Depuis le lundi 2 décembre 2013, D8 diffuse à 20h45 la première tweet série française « What Ze Teuf ». Aujourd’hui, lundi 16 décembre, j’ai eu la chance de me rendre sur le tournage ! Ce jour-là, le guest était Vincent Desagnat.

Plongez dans les coulisses d’une expérience de social TV à la française !

WZT Logos_Declis-01

What Ze Teuf : qu’est-ce que c’est ?

Le pitch : Romain et Mickaël se réveillent dans un superbe appartement sans se souvenir de leur soirée.  Que s’est-il passé ?  Des rencontres improbables avec des personnalités du grand et du petit écran vont leur permettre de reconstituer épisode après épisode le fil de leur soirée…

Le concept : Chaque jour, les téléspectateurs sont invités, à partir de 20h25 jusqu’à 23h, à proposer la suite de l’épisode en 140 caractères sur Twitter avec le hashtag #WZT ou directement sur les plateformes www.whatzeteuf.fr ou www.welovecinema.fr et sur sa chaîne YouTube dédiée, où ils retrouveront les épisodes et différents bonus. Les meilleurs scénarios, sélectionnés par les personnalités en collaboration avec la production seront adaptés dans la nuit, tournés le lendemain et diffusés le soir même.

Le casting : 3 personnages récurrents Romain (Clément Aubert), Mickaël (Artus Sollaro) et Julia (Sara Verhagen). Les guests du jour comme Brahim Asloum, Hélèna Noguerra, Baptiste Lecaplain, Vincent Desagnat.

Audiences sur D8 : le premier épisode a réuni 700 000 téléspectateurs et le deuxième a chuté à 314 000 téléspectateurs. Cependant, la tweet série s’est stabilisée à 600 000 téléspectateurs en moyenne. Il faut dire qu’elle profite d’une case horaire de rêve juste après Touche Pas à mon poste, l’émission de Cyril Hanouna atteint régulièrement le 1 million de téléspectateurs.

Le guest du jour : Vincent Desagnat et voici le tweet à l’origine de l’épisode.

tweet what ze teuf

comediens

Fabrication d’une tweet série

L’histoire a débuté quand l’agence Ledouze propose ce projet à We Love Cinema de BNP Paribas. Dès lors, ils font appel à la société de production Bonny and Clyde pour réaliser les épisodes. Après avoir contacté quelques grandes chaînes, D8 accroche au projet « What Ze Teuf ».

Pour que la série soit prête à temps pour la diffusion, les équipes travaillent d’arrache pied. De 20h25 à 23h, les 3 scénaristes et le réalisateur scrutent Twitter voyant défiler les propositions de scénarios des Twittos. L’épisode avec Brahim Asloum a généré plus de 1000 tweets ! Certains internautes ont même créé un compte Twitter exprès pour pouvoir proposer leurs idées.

Puis, les scénaristes travaillent le scénario jusqu’à 2h du matin. L’objectif est d’adapter l’histoire au guest en présence. Par exemple pour l’épisode de Cartman, il est normal de retrouver l’acteur en slip et des références à son alter-ego : Sébastien Patoche. Le lendemain, 8h arrivée des guests et le scénario est paufiné avec eux. Un épisode nécessite 3 heures voire 4 heures de tournage. Après, l’épisode passe en post-production. Vers 19h, un homme en scooter part direction D8 pour amener l’épisode pour diffusion à 20h25. Bref, le timing est très serré !

Tournage WZT J7_P14


La dimension sociale

Plus que la série, c’est le concept interactif qui est mis en avant. Et Twitter a été volontairement choisi car ce réseau social propose plus d’interaction instatanée que les autres réseaux. Pour accompagner cette expérience Twitter, un très beau site interactif a été imaginé, voir ci-dessous :

what ze teuf

Le site est intégré dans celui de D8. L’internaute y retrouve tous les réseaux sociaux dont Twitter qui est bien mis en avant avec l’encadré pour poster, le flux Twitter et les tweets gagnants. Pour les autres réseaux sociaux, What Ze Teuf dépend des comptes We Love Cinema : une page Facebook, les vidéos sont diffusées sur la chaîne You Tube et des vidéos bonus sont sur Vine (le service vidéo de Twitter). D’ailleurs, côté bonus, What Ze Teuf propose plusieurs vidéos « coulisses » avec interview des guests et des « off du tournage », un élément indispensable pour les fans de la tweet série qu’ils veulent poursuivre l’expérience et en savoir plus sur leur série. Coté social, les leviers principaux sont utilisés et de façon astucieuse.

decors


Mon avis personnel

Je trouve que c’est un super initiative ! Et je suis contente que D8 est osée relever le défi. Je suis pour encourager la créativité et l’originalité en matière de télévision. Cependant, What Ze Teuf est une série télévisée au format shortcom, un genre auquel j’adhère plus difficilement car je ne parviens pas à m’attacher aux personnages et l’effet guest renforce cette idée. Après avoir vu les conditions de tournage, je peux vous dire que je suis admirative de la maîtrise de l’exercice. En effet, le temps est précieux et compte tenu des contraintes de tournage, le rendu est plutôt convaincant.

Merci à l’équipe de What Ze Teuf de m’avoir accueilli !