You are currently viewing THE LONG SHADOW : traque d’une ombre meurtrière…

THE LONG SHADOW : traque d’une ombre meurtrière…

Tout commence à Leeds, le matin du 30 octobre 1975, le corps sans vie lardé de 15 coups de couteaux de Wilma McCann est retrouvée… C’est la première victime d’une série, treize au total… La mini-série THE LONG SHADOW revient sur cette période de 1975 à 1981, dans le Yorkshire et le nord-ouest de l’Angleterre, où Peter Sutcliffe était à l’origine de la plus grande chasse à l’homme de l’histoire de la police britannique. Cette mini-série true crime est écrite par George Kay (Lupin) et réalisée par Lewis Arnold d’après un livre « Wicked Beyond Belief: The Hunt for the Yorkshire Ripper » de Michael Bilton. The Long Shadow se concentre sur la vie des victimes du serial killer et leurs proches, ainsi que celle des enquêteurs qui se succèdent sur l’affaire.

 

Pourquoi regarder la mini-série THE LONG SHADOW ?

Traque captivante d’un serial killer ! On ne va pas se mentir une fiction sur la traque d’un serial killer, cela a toujours un petit côté jouissif ! Comprendre comment on a réussi à débusquer le monstre est un divertissement savoureux, si on ne pense pas trop au fait, que cette traque a été une réalité au Royaume-Uni.

Des victimes mises en lumière ! C’est la force de la série, donner vie à ces victimes même si leur sort est bien tristes. Chaque épisode nous permet de faire connaissance avec les victimes quitte à s’attacher à elle… Mais aussi, les proches des victimes jouent un rôle et leurs ressentis sont tout aussi importants.

Des enquêteurs déroutés et déroutants ! Ils se succèdent sur cette affaire qui terrifient l’Angleterre. Même si certains sont plus ou moins bons, ils sont tous imprégnés par cette traque quitte à donner leur vie pour trouver le coupable. La mini-série n’hésite pas à explorer les profondeurs de l’âme de nos enquêteurs.

the long shadow polar plus

 

La force de cette mini-série est de consacrer du temps aux victimes du Yorkshire Ripper. Ainsi, nous apprenons à connaître ses victimes et leurs proches avant la tragédie. Le premier épisode est marquant avec cette mère de famille contrainte de se prostituer pour subvenir aux besoins de sa famille et avec le consentement de son mari. Il faut dire que Katherine Kelly offre une performance remarquable dans le rôle de la première victime Emily Jackson à tel point que l’on serait bien rester un épisode de plus avec elle.The Long Shadow permet aussi de mettre en lumière le travail de la police avec de nombreuses erreurs qui paraissent monstrueuses au regard d’aujourd’hui sans compter sur le sexisme ambiant de l’époque… Même si la mini-série a à coeur de mettre en valeur les victimes, on aurait voulu que ce choix prennent un peu plus le pas sur l’enquête policière pour avoir une proposition un peu plus singulière en termes de polar centré sur un tueur en série. Peut-être que la traque aurait mérité un épisode en moins afin que l’on soit davantage tenu en haleine. L’ombre est un peu longue à choper.

 

 

The Long Shadow (7×52′) est à voir sur Polar +

Lubiie

Experte dans le domaine des séries, blogueuse passionnée depuis 2006, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire