Vu en avant-première Almost Human, la série de producteurs exécutifs de J.J Abrams et J.H Wyman

almost human

Synopsis : Dans un futur proche, la police de Los Angeles emploie des androïdes à la plastique semblable aux humains. John Kennex, un policier qui a perdu sa femme quelques années plus tôt dans des circonstances mystérieuses, fait équipe avec l’un d’eux afin de découvrir la vérité… (source allociné.fr)

Avis : C’est la contribution de J.J Abrams (avec J.H Wyman – Fringe) pour cette rentrée séries et comme à chaque fois, la série du producteur est attendue. Almost Human; c’est une série de science-fiction mêlé à un procedural. Le téléspectateur plonge dans un monde futuriste impressionnant ! Visuellement, rien à dire. Mais, le côté policier gâche un peu le spectacle. En effet, on suit le détective John Kennex (joué par Karl Urban), un flic désabusé ne supportant pas, évidemment, les robots. Un personnage classique torturé qui essaie de se souvenir d’élements de son passé et on devine assez vite la raison de son malheur sauf que lui l’apprend à la fin de l’épisode. Heureusement, son co-équipier robot, Dorian (interprété par Michael Ealy), contre-balance le côté agaçant et antipathique de Kennex. Dorian est bien plus sympathique et il a un histoire qui semble plus intéressante à découvrir que son partenaire. De plus, dans les personnages secondaires, il y a Minka Kelly (interprète de Lyla dans Friday Night Lights), l’actrice n’est pas très crédible en femme forte flic. Bref, on reconnaît le style J.J Abrams, alors on adhère ou plus…

 

Pourquoi regarder Almost Human ?

  • série estampillée J.J Abrams
  • monde futuriste visuellement réussi
  • les histoires de robots

 

Pilote mitigé
voir la classification des pilotes ici

Disponible le lendemain de sa diffusion US sur myTF1 VOD