You are currently viewing DARK MATTER : l’oeuvre d’un couple codépendant Blake Crough et Jacquelyn Ben-Zekry !

DARK MATTER : l’oeuvre d’un couple codépendant Blake Crough et Jacquelyn Ben-Zekry !

Salué comme l’un des meilleurs romans de science-fiction de la décennie, DARK MATTER de Blake Crough s’intéresse aux chemins que l’on décide de prendre ou non. La série suit Jason Dessen (interprété par Joel Edgerton), un physicien, professeur et père de famille. Une nuit, alors qu’il rentre à pied dans les rues de Chicago, il est enlevé et projeté dans une version alternative de sa vie. L’émerveillement se transforme rapidement en cauchemar lorsqu’il tente de revenir à la réalité, alors plongé dans le paysage hallucinant des vies qu’il aurait pu vivre. Dans ce labyrinthe de réalités, il se lance dans un voyage déchirant pour retrouver sa vraie famille et la sauver de l’ennemi le plus terrifiant et le plus difficile à battre : lui-même. Le casting réunit Joel Edgerton, Jennifer Connelly, Alice Braga, Jimmi Simpson, Dayo Okeniyi et Oakes Fegley.

J’ai eu la chance d’assister à une projection du premier épisode de la série en présence d’un couple américain très original :  l’auteur du roman Blake Crough et son épouse et éditrice Jacquelyn Ben-Zekry. Tous les deux ont imaginé Dark Matter la série et pour cette expérience ils sont devenus producteur délégué, showrunner et scénariste de la série !  Ils ont véritablement tout fait ensemble à tel point que Blake Crough parle de sa partenaire « c’est comme si vous faisiez une copie de votre propre esprit, mais il comprend les choses que vous voulez et aimez et les produit, mais il a aussi sa propre perspective et son propre point de vue. C’est comme si on doublait le pouvoir de soi-même« .  Jacquelyn parle de réelle co-dépendance entre eux : « Je pense que notre thérapeute ou tout autre psychologue ou psychiatre présent dans la salle considérerait probablement notre relation comme quelque peu malsaine. Peut-être que toutes les relations le sont ?  Nous sommes définitivement sur le spectre de la codépendance. Il n’y a presque rien que je fasse dont je ne parle pas à Blake presque compulsivement et vice versa. » Mais un réel atout quand on crée une série comme Dark Matter ! Blake Crough a demandé à son épouse de le rejoindre sur le projet car il savait qu’elle était le plus à même à saisir son esprit et l’aider à imaginer cette aventure. Jackie s’estime chanceuse de faire partir de cette expérience sérielle : « C’est presque une question de survie que de vivre une partie de ma vie presque constamment dans son cerveau. Et c’est aussi un privilège de voir ce qu’il vit et ce qu’il écrit d’un point de vue extérieur. Souvent, je sais quel est le thème du livre ou ce qu’il vit émotionnellement. » D’ailleurs, maintenant, ils écrivent ensemble d’autres projets de séries et pas uniquement des adaptations des oeuvres de Blake !

dark matter series apple
Joel Edgerton & Jennifer Connelly © Apple TV +

 

Néanmoins, il faut savoir que ce n’est pas la première fois que les œuvres de Blake Crough ont été adaptées à l’écran et notamment en série comme Wayward Pines. Même l’écrivain est ravi de voir ses oeuvres portées à l’écran, on sent une légère pointe de déception concernant le résultat final : « La meilleure partie de l’adaptation de mon propre travail est de ne pas voir la vision de quelqu’un d’autre gâcher quelque chose que j’ai fait. J’ai fait adapter quelques autres de mes œuvres et elles ont été bien adaptées, mais aucune d’entre elles n’était purement la mienne« . Pour lui Dark Matter a une genèse particulière : « J’ai écrit ce roman il y a dix ans, alors que je traversais une sorte de crise de la quarantaine et que je me posais des questions sur tous les choix que j’avais faits dans ma vie jusqu’à ce moment-là. Nous espérons que les gens retiendront de cette série que le regret est une émotion inutile, qu’il s’agit d’une série sur la question de savoir ce qui se serait passé… mais aussi de faire la paix avec la vie que l’on a et de l’aimer« . Alors pour créer cet univers de la probabilité, Blake Crough a joué avec la science : « La science est un élément essentiel de l’histoire. Sans la science, ce ne serait qu’un thriller très simple sur un homme qui se fait enlever. Trouver un moyen d’intégrer des concepts scientifiques dans une intrigue de thriller, pour moi, c’est vraiment une source d’énergie pour mes livres« . À présent, Blake Crough a réalisé un rêve faire de son roman, une série et Apple TV + lui a donné les moyens de mettre son univers à l’écran.

Dark Matter (9×46′-59′) à découvrir sur Apple TV + !
et si le livre est également disponible sur Apple Books publié par les éditions Gallmeister !

Lubiie

Experte dans le domaine des séries, blogueuse passionnée depuis 2006, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire